mercredi 25 janvier 2017

Vous étiez 43 à avoir participé au T’Chat du 22 décembre. Cela prouve encore une fois l’intérêt que tous, vous manifestez autant pour les discussions interactives que pour ce thème en particulier.

Les deux heures consacrées à ces échanges sont passées très vite. Certains domaines ont été plus abordés que d’autres. Par ce qui va suivre, nous allons essayer de résumer les propos des participants tout en essayant de respecter l’idée générale. Il s’agit de susciter davantage les réflexions et encore plus les réactions allant vers un débat encore plus bénéfique pour le plus grand nombre.

.

Citons le cas de la Virginité avant le mariage qui a occupé au moins le quart du temps de la conversation. Les remarques sont plus venues des filles mais certains garçons y ont également participé. Voici quelques uns de ces propos: La virginité avant le mariage a toujours son importance pour nous malgaches. Imagine le déshonneur quand la société via le mari et les membres de sa famille va savoir que la mariée a déjà goûté au plaisir charnel ! Nos traditions et nos religions ne nous ont-ils pas appris la chasteté avant les noces ? Une participante a signifié qu’elle-même aurait peur de ne plus être accepté par aucun homme si jamais elle passait à l’acte avant l’union sacrée. Citons enfin cette fille qui pense que passer à l’acte avec son premier amour n’est pas bien car de toutes façons, décider de se marier avec son premier flirt c’est aller contre le destin. En tous cas, on ne sait pas si tout le monde était du même avis mais personne n’a essayé de contredire ni mettre en doute les diverses opinions précitées. Enfin, Il faut noter qu’aucune limite de ce genre n’a été soulevée à propos de la sexualité chez les garçons.

.

L’âge du mariage et celui du premier rapport ont aussi été évoqué. Vingt cinq ans au plus tard pour la fille ! Trente ans c’est l’âge idéal pour le garçon. Par contre, faisant suite à la discussion, deux ou trois avouent que 25 ans c’est quand même trop tard pour un premier rapport sexuel chez une fille. Serait-ce même imaginable d’attendre jusque là ?… Une internaute a même cité le cas d’une fille de 25 ans qui n’a jamais couché et de ce fait, victime des moqueries de ses pairs.

Contrairement à la discussion sur le mariage, celle sur l’Amour en tant que sentiment semble nettement partager les avis et semble même à l’origine de dissensions chez les participants. En effet, l’opposition est flagrante. D’un côté il y a ceux ou celles qui soutiennent que l’Amour est dangereux, qu’il peut détruire la vie et que ce n’est sûrement pas fait pour les filles tant qu’elles n’ont pas l’âge car l’amour va les conduire à la sexualité!… Les autres au contraire, filles ou garçons, semblent pratiquer la sexualité sans limite et ne pas se soucier de ce que c’est que l’Amour. Pire, une fille est allée jusqu’à dire qu’elle n’aime pas utiliser les préservatifs car étant trop jeune, ceux-ci pourraient nuire à son organisme. Enfin un garçon affirme lui aussi que les préservatifs entraînent des effets secondaires.

.

Pour Psymada, ce résumé, transmis de manière la plus authentique possible est plus qu’édifiant: il existe un profond malaise au niveau de la relation des Jeunes malgaches avec l’Amour et/ou la Sexualité. D’un côté, celles et ceux qui semblent être profondément conservateurs et de l’autre ceux qui à priori sont pour l’extrême liberté des mœurs. En fait, ces deux groupes ont un dénominateur commun, c’est « l’absence de réelle conviction par rapport à leur choix respectif ». Et si les membres du premier groupe semblent avoir appris l’une ou l’autre leçon sans en avoir bien compris la teneur. Ceux ou celles qui appartiennent au deuxième groupe semblent avoir choisis leur attitude de vie sans avoir suffisamment réfléchi ou même parfois, on dirait par vengeance voire par dépit!…

En définitif, dans les deux cas, le problème majeur semble le manque de maturité chez l’ensemble de nos jeunes!… Et d’après nos constatations, la notion de « Choc Culturel » n’est pas non plus négligeable. En tant qu’entité engagée dans l’Information et l’Education, Psy-Jeunesados se sent une responsabilité dans l’amélioration de la situation de la jeunesse. Et dans ce domaine en particulier, il voudrait tout essayer pour redonner à l’Amour, sa juste valeur et à la Sexualité, un degré et un rang plus appropriés.

.

Merci infiniment à nos fidèles Partenaires, le Carlton Madagascar et le Cyber Ampefnet.

.

Docteur Raharison

.

.

POURQUOI UN T’CHAT SUR « AMOUR & SEXE «  :

Quand faut-il passer à l’acte ?

Miranda, 16ans : « J’ai un petit copain. On sort ensemble depuis 1ans. Depuis quelques temps il a commencé à me mettre la pression. Il veut qu’on passe à l’acte. Dois-je le faire par ce qu’il me le demande ? Je me demande si je suis prête ou pas ? En plus j’ai peur. Est-ce que j’aurai mal ? Et si jamais je tombais enceinte ? »

Comme Miranda, beaucoup d’ados se posent des questions au sujet du sexe et des relations amoureuses. Oui, trop de questions et souvent peu de réponses. Cela explique t’il le fait que souvent des jeunes adoptent des comportements à risques et dont les conséquences peuvent être graves ?

Les sentiments : aussi importants que la sexualité

Certes, la prévention des infections sexuellement transmissibles ainsi que le fonctionnement des appareils génitaux doit leur être enseigné. Cependant, l’aspect émotionnel et sentimental ne doit pas être minimisé. En effet, l’ado se préoccupe aussi de ces problèmes que ce soit filles ou garçons.

La période de l’adolescence n’est pas toujours facile à vivre. Pour certains, cette phase semble se dérouler sans problème. Pour d’autres, c’est une période difficile où ils se sentent désorientés, parfois désemparés.

Que l’on soit fille ou garçon, à quoi peut- on reconnaître qu’on est amoureux ? Faut-il attendre d’être amoureux pour entamer une vie sexuelle ? Comment savoir qu’on est prêt ? Est-ce que ce mec – cette fille est le(a) bon(ne)? Est-ce que ce que l’on ressent est de l’amour ou juste de l’attirance sexuelle? Comment gérer une relation amoureuse (ruptures, jalousies…)?

L’exploration de la sexualité

L’adolescence, c’est aussi l’âge de la découverte. On dit que les premières expériences sexuelles jouent un grand rôle dans la construction de l’adolescent. C’est grâce à elles que celui-ci pourra devenir un adulte avec une vie sexuelle saine.

Et si certains envisagent les relations sexuelles avec une certaine appréhension, d’autres par contre sont ou semblent « hyper sexualisés ».

Mais la sexualité se résume t’elle à une question de pénétration ? Les gestes, les caresses et les baisers sont ils démodés ?. Certaines questions sont récurrentes : Comment enfiler un condom ? Se masturber est-il « normal »? Comment embrasser correctement? Etc. …

Demander conseils, oui mais à qui ?

Les parents dit-on, ont l’obligation de discuter avec leurs enfants. Mais, réellement, comment cela se passe-il ? Est-il possible de discuter sexe ou même d’amour avec son père ou sa mère ? Comment aller au-delà de cette barrière de la génération ?

Les copains ou les copines sont ils (elles) bons conseillers (ères) ? Faut-il leur en parler ?… En parler avec son ou sa meilleur(e) copain (ine), est-ce vraiment la meilleure solution ?

Ne vaudrait-il pas mieux en parler anonymement dans un T’Chat mais avec comme modérateur, une personne de référence : le Dr RAHARISON ? Viens donc en discuter de manière interactive ce Mercredi Après midi du 22 Décembre sur http://www.Psymada.com/Tchat/ ( site ouvert seulement au jour et à l’heure du T’Chat) .

.

.

Manda

(Dr Raharison)

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.