mercredi 25 janvier 2017

Le BEAU vélo de RAveL à JODOIGNE

Posted by admin On septembre - 12 - 2015 ADD COMMENTS

J AIME 3

C’était en 1999

« Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
A bicyclette
Nous étions quelques bons copains


Y avait deux Benoît, Poelvoorde et Mariage
Y avait aussi
Joveneau Adrien
Et puis… »

1( cliquez sur les Photos pour les agrandir)

…..

Et c’est durant une de ces balades, comme sur cette chanson d’Yves Montand, que ses deux potes Benoît & Benoît ont apparemment lancé le défi au présentateur de la RTBF Adrien JOVENEAU, s’il pouvait créer une émission qu’il pourrait intituler « Le Beau Vélo de RAVel ». Dénomination inspirée du Chef d’œuvre musical : Le Boléro de Maurice RAVEL.

….

Mais pour ceux qui ne le connaissent pas, voici ce que nous avons  compris de ce Super Projet du Beau Vélo de RAVel, en 7 points :

……..

INSCRIPTION

  1.  C’est la meilleure application qu’on puisse faire de la déclaration de l’OMS Région Europe  pour « la Politique de la Santé pour Tous pour le XXIème siècle » !… (1) Car le Vélo est un sport très complet, praticable à tout âge, à deux ou trois roues voire en tandem mais surtout, à la vitesse et au rythme de chacun(e) : il incarne vraiment la discipline sportive pour tous !…

LES  ANIMATEURS

LES ANIMATEURS

RADIO REPORTAGE & REPORTERS

2.  Un très beau moment de « Vivre Ensemble », à une époque qui nécessite davantage « de Partage, d’Echange et de lutte contre les différences ». Réunis par l’amour autant de la « Petite Reine », de la nature que de la belle ambiance, les participants viennent très volontiers des quatre coins du « Plat Pays »; et ceci au-delà des frontières sociales, linguistiques, etc.

….

LES ONG PARTENAIRES

PARTENAIRE DE LA JOURNEE

3.  C’est pédaler en famille, un « très bel essai »(2) pour l’éducation, pour la préservation de l’environnement et contre la pollution liée au transport motorisé. Lequel transport est responsable, sachons le, de 59 % des émissions d’oxydes d’azote et jusqu’à 19 % des émissions de particules fines (3).

…..

PARTENAIRES & SPONSORS

PARTENAIRE

PARTENAIRES

…..

4.   Une manière d’encourager les régions à développer ou à améliorer davantage leurs pistes cyclables : le Réseau Autonome des Voies Lentes (d’où provient le nom RAVel). Et de fait, un clin d’œil à l’Ecotourisme. Car chaque semaine, de fin juin à mi-septembre, l’évènement emprunte un parcours différent et recherche, 20 à 30 km de piste dans les régions les plus insolites et « les plus reculées » de la Wallonie. Et le passage du Beau Vélo de RAVel dans ces lieux, ne peut que révéler, pour ces villages et villes, leur patrimoine (naturel, architectural, culturel, gastronomique, …).

 

PARTENAIRE

Et cette année encore, 13 parcours ont été définis pour les douze samedi du 27 juin au 12 septembre. L’apothéose a eu lieu le Dimanche 20 Septembre à Bruxelles-capitale, pour une journée sans voiture, au départ de l’Atomium : ce monument futuriste en acier, construit en forme d’Atomes en 1958 et inauguré lors de l’Exposition Universelle.

LES  ARTISTES

ARTISTES

5.   Donner une occasion à l’ADEPS (4) d’organiser , chaque samedi, grâce à leurs moniteurs sportifs, des moments d’initiation à une discipline sportive ainsi que d’encadrer les plus jeunes, les familles et ceux à mobilité réduite, sur un parcours cyclable plus court en distance.

RÉPARATION GRATUITE

REPARATION DES MONTURES

LES MONTURES

 

6.   Un évènement vécu en direct sur la radio Viva Cité, grâce à Adrien JOVENEAU et Olivier COLLE, ses Animateurs vedettes, sans oublier Sylvie HONORE en duplex dans son studio mobile. Ainsi, les auditeurs vivent au rythme de l’évènement grâce aux interviews et reportages programmés dès la matinée et pendant que se font les dernières installations des nombreux stands qui constituent le village du RAVel. Stands occupés par les nombreux Partenaires et Sponsors, en plus du grand chapiteau pour la restauration et la grande scène pour le Concert.

 

LES  HÔTES DU JOUR

LES GRANDS SAGES

Mais la plus grande magie du Ravel commence à 13h10 mn exactement, radioreportage oblige. Là débute le rôle des deux « cyclo-reporters » de Viva Cité, une action inexistante n’importe où ailleurs et combien originale. Et durant tout le parcours, Ils recueillent en direct et en roulant, les impressions et témoignages des participants. Par la même occasion, des hôtes de la région, rapportent en direct l’histoire et les particularités des zones traversées.

 

LE DÉPART

LIGNE DE DEPART

ATTENTION DEPART

Et en parallèle, pour donner un peu plus de couleur à l’évènement, des reporters en herbe de 8-12 ans, participent également au reportage radio et TV mais cette fois-ci, pour une émission jeunesse intitulée OUFtivi radio.

 

C'EST PARTI

 

7.  C’est aussi, un moment de Concert gratuit donné par des vedettes de la chanson, de tous âges. Cette approche multi générationnelle favorise elle-même une diversité dans le public et une ambiance encore plus chaleureuse. Et l’échange ou le partage autour d’un verre, d’un cornet de frites ou d’un pain saucisse constitue un moment magique. Une occasion pour parler et faire connaissance avec d’autres amoureux du vélo ou avec de simples touristes. Et personnellement, nous avons nous-même apprécié le partage et les échanges avec plusieurs personnes et dans une atmosphère très familiale.

 

PARTICIPANTS

Toute la journée, les différents partenaires et Sponsors organisent également divers jeux qui peuvent vous faire gagner des lots et le plus chanceux peut même recevoir un vélo électrique. Mais sans nul doute, le gros lot pour cette année, reste le tirage d’une traversée de l’Atlantique et pouvoir faire partie du RAVel du Bout du Monde qui ira au pays de Pancho Villa, dans la région du Chiapas.

 

PARTICIPANTS

 

POUR CONCLURE :

Cette année, le Beau Vélo de RAVel a célébré ses 17 ans d’existence et le reportage télévisuel fête ses 10 ans mais d’année en année, les organisateurs constatent que le public est de plus en plus au rendez-vous. Il faut rappeler que cet évènement est exclusivement belge et les plus braves des Gaulois ( comme le disaient Jules César), peuvent en être très fiers. Car aucun pays au monde n’a jamais pu organiser une telle fête autour du vélo, et même pas les pays qui comptent le plus de vélos par habitant dont la Hollande, le Danemark ou l’Allemagne. Et avec tous les faits qui n’arrêtent pas de bouleverser l’humanité, comment ne pas louer une si belle initiative, une « fête estivale mobile » qui mobilise des dizaines de volontaires, des tonnes de matériels et qui œuvre pour le rapprochement des différences et qui valorise les échanges.

 

LA MASCOTTE

DSC_0186

INSOLITE

VACHE A BIERE

Enfin, pourquoi ne pas avouer que nous-mêmes, en ayant été présent à cette si belle manifestation, nous ne pouvons que rêver de vivre ne serait-ce qu’une fois dans notre pays, un tel évènement, et même avec le dixième de participants !…

Et pourquoi pas, un RAVel du Bout du Monde à Madagascar !…

BRAVO A ADRIEN JOVENEAU ET SON ÉQUIPE ET LONGUE VIE AU BEAU VÉLO DE RAVel !…

 

Dr Andrianaina RAHARISON  
http://psymada.com/ 
  Septembre 2015

selfie

(1)  Voir http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0003/88590/EHFA5-E.pdf?ua=1
(2)  « très bel essai »: coupe du monde de Rugby oblige, et même si la Belgique 
     n’y participe pas cette année.
(3)  Voir sur http://www.fubicy.org/
(4)  ADEPS / Administration de l'Education Physique et des Sports : qui a pour 
      mission de promouvoir, d’organiser et d’encadrer des activités physiques
      et sportives auprès de la population francophone de Wallonie et de la 
      Région de Bruxelles-Capitale

...
...

GALERIE  PHOTOS

……..

N’HÉSITEZ  SURTOUT PAS  A  LAISSER  CI-DESSOUS, VOS  COMMENTAIRES !…

CONCLUSION

Posted by admin On août - 12 - 2014 ADD COMMENTS

CONCLUSION

Au Moyen âge, Mons a connu la destruction par les incendies. Peu de temps après, elle a aussi été victime des grandes maladies qui ont fait des milliers de morts. A chaque fois la ville a été reconstruite et sa population s’est reprise en main. Parmi les autres souffrances vécues par les montois, citons nettement plus tard la crise du charbonnage et les séquelles humanitaires et économiques qu’elle a générées. Mais parmi les villes qui ont subi ces « années noires », Mons semble être la cité qui s’en est sortie le mieux. Et quand j’ai demandé à un groupe de montois dans un café ce qu’ils pensent être la force de leur ville, deux d’entre eux ont dit assez fièrement et spontanément (malgré un petit sourire en coin) : « Mais c’est la Procession que nous célébrons tous les ans !… ». En somme, au-delà de la foi que peuvent ressentir l’un et l’autre montois, moi-même, j’ai remarqué leur attachement particulier et de manière solidaire à leur culture, à leur patrimoine. Quel que soit, d’une part  leur niveau d’instruction, d’éducation mais aussi niveau de vie; et d’autre part leur origine, car aussi bien les résidents permanents (cf : Démographie) que les milliers d’étudiants, dès qu’ils ont DSC_0224adopté Mons comme lieu de résidence, la grande majorité semble adhérer aux mêmes valeurs, aux mêmes cultures. Et tout le monde participe à sa manière,  personnellement, j’ai rarement vu un tel état d’esprit dans d’autres grandes villes de cette envergure. Par ailleurs, la présence des 15.000 étudiants de multiple nationalité dans une ville de moyenne envergure comme Mons ne peut que stimuler les échanges et les ouvertures au sein de la population. Et si déjà la population elle-même est d’origine très diverse, au final cela ne peut que favoriser la tolérance et améliorer l’environnement de vie. Tout cela prouve que Mons est bien une ville Universitaire et Culturelle et qu’en aucun cas, le Savoir ne va à l’encontre de la Culture. Au contraire ces deux valeurs sont complémentaires. Et voilà un argument en plus par rapport au choix de « MONS CAPITALE EUROPÉENNE DE LA CULTURE POUR 2015 ». Et on en déduit aussi les bénéfices supplémentaires que pourrait lui apporter un tel mérite !… FÉLICITATION ET BONNE PRÉPARATION A LA VILLE DE MONS, AUX MONTOIS ET AU COMITÉ D’ORGANISATION !… .

 

Dr Raharison

( Merci infiniment à Madame Anne Sophie CHARLE ) . . .

 

 

VIVE MONS, CAPITALE CULTURELLE DE L’EUROPE POUR 2015 !…

 

 

 

 

 .

.

 PLAN :

l –  HISTORIQUE 

ll – GÉOGRAPHIE & DÉMOGRAPHIE

lll – MONS – VILLE  CULTURELLE

lV – MONS – VILLE UNIVERSITAIRE

V  – RENCONTRE AVEC LE CHEF DE CABINET DU BOURGMESTRE DE MONS

Vl – CONCLUSION

.

RENCONTRE AVEC LE CHEF DE CABINET DU BOURGMESTRE DE MONS

En décidant de traiter ce thème, je ne savais pas que Mons a déjà été choisi pour être « Capitale Européenne de la Culture pour 2015 ». Mais dès que j’ai eu eu cette information, en constatant la relation existante entre ce thème et celui du Blog, sans hésiter j’ai voulu prendre un rendez-vous auprès d’un Responsable de l’administration de la ville. L’objectif était d’enrichir mes informations et qui sait pouvoir associer Psymada à ce grand projet !… Quelle merveilleuse surprise de recevoir un coup de fil accordant une audience auprès de Madame Anne Sophie CHARLE, Chef de Cabinet du Bourgmestre de la Commune de Mons. D’ailleurs, au nom de toute l’équipe et de nos lecteurs, je tiens à la remercier vivement pour son accueil et pour la richesse de nos échanges. Ci-dessous donc les grandes lignes de cet entretien daté du 24 Août 2010. Madame Charle est tout à fait d’accord avec Psymada sur la considération de Mons comme une ville Universitaire et Culturelle. Elle va même au-delà car d’après elle, avec l’objectif Mons Capitale Européenne en 2015, des projets communs lient les universités et la ville de Mons par le biais de la culture. En guise d’exemple, elle cite l’utilisation du DSC_0088Hi –Tech pour la promotion de la culture et cette optique était considérée comme un des atouts de Mons lors de sa candidature pour 2015. Selon madame Charle le projet « J’AURAI 20 ans en 20015 » sous l’égide de deux doctorants de la FUCAM et incitant les ados de ce groupe d’âge à participer dans un Blog est une manière fabuleuse de les préparer à la vie citoyenne. Et quand on sait que C’est Microsoft, avec sa nouvelle représentation à Mons qui en est le parrain, il faut s’attendre à ce que l’aventure soit des plus belles. 7500 ados sont jusque-là inscrits et il ne faut pas négliger qu’une telle initiative fait également intervenir directement ou indirectement les parents mais aussi l’école et plus particulièrement les enseignants. Toujours par rapport aux jeunes, un conseil communal pour les juniors a été mis en place et fait participer un ado de chaque école. Ainsi ils pourront débattre de projets ou donner des idées par rapport à leur besoin. L’organisation d’ateliers est également prévue notamment auprès des jeunes des quartiers difficiles (Slam, Tag,…). Selon toujours notre interlocutrice, Mons 2015 est aussi un moyen pour attirer les entreprises à investir à Mons et ainsi promouvoir le développement économique et social de la région. Les entreprises existantes sont également incitées à y participer, Leur dynamisme et leur engagement ne peuvent qu’améliorer les conditions de vie du plus grand nombre puis tôt ou tard se répercuter sur leur propre entreprise. La représentante de la Commune ne cache pas que contrairement aux entreprises, il est plus difficile de mobiliser la population. Souvent on demande encore aux responsables de la ville pourquoi, au lieu de dépenser pour la DSC_0086culture, l’art ou le tourisme on ne consacre pas une telle manne financière pour la construction de logements ou pour améliorer les conditions des plus démunis. Il y a ceux qui ne peuvent ou ne veulent comprendre que la décision par rapport à l’utilisation d’un tel budget ne soit pas du seul ressort de la ville. N’empêche, actuellement 12.000 personnes ont déjà adhéré au projet en s’inscrivant comme ambassadeur de l’évènement. Pour un montois, une adhésion comme ambassadeur c’est s’offrir une possibilité d’être volontaire à un moment donné de l’évènement, c’est pouvoir participer à des échanges avec l’équipe organisatrice et rester au courant de l’évolution de la candidature. A 5 ans de la date buttoir, pour les organisateurs, avoir 10 % de la population comme ambassadeur est loin de traduire un manque de participation. A la limite, une trop forte participation au départ pourrait favoriser les décrochages par la suite. Pour la ville, les impacts sur la population se verraient en termes de démocratisation de la culture. Pouvoir lui proposer plus d’évènements et avec la qualité mais à des tarifs abordables ou encore par système d’abonnement voire proposer la gratuité à certain moment. Dans un tout autre domaine, Madame Charle m’a rapporté quelques grands projets qui vont venir se greffer sur Mons 2015. Des projets dans le domaine de l’architecture sont prévus. Citons la construction d’un Palais des Congrès et d’une nouvelle gare de chemin de fer pour la ville de Mons. Cette dernière sera l’œuvre de l’architecte Santiago Calatrava le réalisateur de la gare de Zurich et de la gare TGV de Liège-Guillemins. Par rapport au programme des activités, il y aura la participation des artistes et auteurs nés à Mons ou montois de cœur, l’architecte Du Broeucq Jacques, le musicien Roland de Lassus, le Peintre Anto Carte et encore d’autres jusqu’à Salvatore ADAMO le chanteur de charme. Mais un intérêt particulier sera offert aux célébrités qui sont passées par Mons à un moment de leur vie dont Victor Hugo qui y a séjourné en août 1837, Vincent Van Gogh qui a habité Mons de 1879 à 1880 et d’où il a probablement dessiné ses premiers tableaux. Il y a aussi le Poète Paul Verlaine qui a été emprisonné à Mons entre 1873 à 1875 et dont la cellule peut encore y être visitée.

.

PLAN :

l –  HISTORIQUE 

ll – GÉOGRAPHIE & DÉMOGRAPHIE

lll – MONS – VILLE  CULTURELLE

lV – MONS – VILLE UNIVERSITAIRE

V  – RENCONTRE AVEC LE CHEF DE CABINET DU BOURGMESTRE DE MONS

Vl – CONCLUSION

MONS VILLE UNIVERSITAIRE

Posted by admin On août - 12 - 2014 ADD COMMENTS

MONS VILLE UNIVERSITAIRE

Mons est une des premières villes de Belgique à avoir eu son Ecole des Mines. C’est Le 21 Octobre 1936 qu’a été prise la décision de créer à Mons une « Ecole Provinciale des Mines du Hainaut ». Aucune Ecole d’ingénieurs n’existait alors en Belgique: l’Ecole des Mines de l’Université de Liège fut fondée en 1837 et l’Ecole du Génie Civil de l’Université de Gand le fut en 1838. En 1935 elle adopte le nom de Faculté Polytechnique de Mons. En 1942, elle accueille même les étudiants de l’Ecole Polytechnique de l’Université Libre de Bruxelles qui a dû fermer ses portes en raison de la guerre. De nombreuses personnalités belges et européennes sont issues de cette prestigieuse faculté. Depuis, plusieurs filières se sont ouvertes et Mons compte 15.000 étudiants dont plus d’une quarantaine de nationalité et répartis dans trois grands Etablissements/

1-      LES FACULTÉS UNIVERSITAIRES CATHOLIQUES DE MONS (EX-FUCAM) : Elles préparent les étudiants pour le grade de Bachelier et de Masters en Sciences de gestion (révisorat etUNIVERSITE MONS expertise comptable, finance , marketing), Ingénieur de gestion (technologies, formalisation et systèmes d’information), Sciences politiques, Administration publique, Sciences humaines et sociales, Information et communication.

2-       LES UNIVERSITÉS DE MONS (U-MONS) qui comprennent 7 facultés et 3 instituts : la faculté de médecine et pharmacie, la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, la faculté des sciences (biologie, chimie, physique, informatique, mathématique), Faculté de traduction et d’interprétation, la faculté polytechnique ( ingénieur civil : architecte, chimie, électricité, mécanique, informatique et gestion, mines-géologie), la faculté d’architecture et d’urbanisme, la faculté d’économie et gestion, l’Institut des sciences juridiques (droit), l’ Institut des sciences humaines et sociales, l’Institut des sciences et des langues.

3-      LES ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEURS NON UNIVERSITAIRES, qu’ils soient de type court ou long : Artistique (musique, design, publicité, communication…); Economique (assurance, comptabilité, gestion hôtelière, marketing…) ; Paramédical (infirmière, sage-femme, logopédie…); Pédagogie ; Social ; Technique et scientifique ; Agronomique et enfin Traduction et interprétation.

.

PLAN :

l –  HISTORIQUE 

ll – GÉOGRAPHIE & DÉMOGRAPHIE

lll – MONS – VILLE  CULTURELLE

lV – MONS – VILLE UNIVERSITAIRE

V  – RENCONTRE AVEC LE CHEF DE CABINET DU BOURGMESTRE DE MONS

Vl – CONCLUSION

MONS VILLE CULTURELLE

Posted by admin On août - 12 - 2014 ADD COMMENTS

MONS  VILLE  CULTURELLE

Contrairement aux autres régions où prospéraient les houillères et les hauts fourneaux, Mons est peut-être celle où leur impact structurel et environnemental est le moins perceptible. La capitale du Hainaut possède même des bâtiments et des lieux qui font partie de la fierté architecturale de la Wallonie voire de la Belgique. Pour ne citer que sa Grande Place avec son Hôtel de ville dotée d’une partie de style gothique, complétée par le campanile de style renaissance, une cloche plus ancienne (1390) et les bâtiments annexes ayant chacun leur histoire et leur style. Non loin de là, le Théâtre Royal de style néoclassique puis la Collégiale gothique de Sainte Waudru, de type Brabançon dont le début des travaux date de 1450 et la nef terminée seulement en 1621. Citons la Maison dite Espagnole également de style gothique mais faite en brique comme beaucoup de bâtiment construite après l’incendie de 1548. Parmi tant d’autres encore, notons le plus prestigieux, le Beffroi, ce monument baroque de 87m qui servait pour guetter le feu et l’ennemi et qui date du XVll è siècle. Il est classé Patrimoine Majeur de Wallonie depuis 1936 et enfin comme Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis le 1er décembre 1999. Notons que sur les dix sites reconnus par l’Unesco dans toute la Belgique, trois sont situés dans la région de Mons dont les Ascenseurs hydrauliques pour bateaux du Canal du Centre et Les Mines de silex du néolithique à Spiennes. Au-delà des sites et monuments, Mons et sa population possèdent également un folklore d’une valeur inestimable. Citons le plus connu, la Ducasse encore appelée Doudou, reconnue également chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. Une Ducasse étant une fête traditionnelle durant laquelle la population célèbre son Saint Patron.
Cet évènement dure une semaine et débute le weekend  de la trinité. Dans un premier temps, il y a la procession qui célèbre Sainte Waudru, la fondatrice de la cité. Selon un rituel bien précis, les reliques sont préparées la veille et placées dans un Car d’Or pour la sortie du lendemain. Le trajet dans la ville est bien déterminé et le cortège comprend les diverses confréries et corporations qui depuis le moyen âge ont fait la richesse et la puissance de la ville de Mons. La remontée d’une seule traite de ce Car d’or lors de la dernière montée avant la collégiale signifie que la Ste WAUDRUville ne subira aucun malheur. L’autre moment de la cérémonie est représenté par le Combat dit Lumeçon. La mise en scène se passe sur la grande place et devant la population de Mons qui assiste au combat de Saint Georges contre le Dragon. Pendant tout le combat, les plus courageux du public essaient de tirer un crin porte bonheur de la queue du monstre. Ce dernier, à la fin est terrassé par le chevalier et La foule enthousiaste scande en même temps  » Et les Montois ne périront pas ! « .

 DSC_1585

.

PLAN :

l –  HISTORIQUE 

ll – GÉOGRAPHIE & DÉMOGRAPHIE

lll – MONS – VILLE  CULTURELLE

lV – MONS – VILLE UNIVERSITAIRE

V  – RENCONTRE AVEC LE CHEF DE CABINET DU BOURGMESTRE DE MONS

Vl – CONCLUSION

GÉOGRAPHIE & DÉMOGRAPHIE

Posted by admin On août - 12 - 2014 ADD COMMENTS

GÉOGRAPHIE  & DÉMOGRAPHIE

Mons est la 4ème plus grande ville de Wallonie. Elle est à 70 km à l’ouest de Bruxelles, à 240 km au nord de Paris, à 75 km à l’est de Lille et juste à 10 km du village français le plus proche. Elle se trouve sur un grand axe autoroutier et ferroviaire reliant Paris et Londres d’une part et Bruxelles-Luxembourg-Amsterdam puis Cologne d’autre part. Mons est la capitale du Hainaut, une des cinq provinces de la Wallonie. La ville de Mons est formée par 19 communes et compte 92.000 habitants pour une superficie de 146 km². C’est une ville multiculturelle avec une population étrangère non négligeable dont de nombreux italiens, anciens ouvriers des mines et leurs descendants. Beaucoup de français y habitent du fait de la proximité de la frontière. Une communauté américaine y est installée depuis 1967, date de l’arrivée du SHAPE « Supreme Headquarters Allied Powers in Europ », quartier général de l’OTAN. Au sein de cette entité militaire existe également plusieurs autres nationalités dont européennes en plus des polonais, Hongrois, Tchèques, DSC_1479Yougoslaves qui avec les maghrébins font partie des résidents de Mons. Ce qui est à remarquer, dans le cas de la ville de Mons c’est que cette diversité d’origine est loin d’être un obstacle à la vie quotidienne. Est-ce liée au fait que c’est une ville universitaire et peut être une des plus anciennes de Belgique ? Est-ce due à la préservation voire l’entretien de sa culture ? .

.

;

;

PLAN :

l –  HISTORIQUE 

ll – GÉOGRAPHIE & DÉMOGRAPHIE

lll – MONS – VILLE  CULTURELLE

lV – MONS – VILLE UNIVERSITAIRE

V  – RENCONTRE AVEC LE CHEF DE CABINET DU BOURGMESTRE DE MONS

Vl – CONCLUSION

HISTORIQUE

Posted by admin On août - 12 - 2014 ADD COMMENTS

HISTORIQUE

Historiquement, Mons se trouve sur la partie sud de ce qui représentait le territoire des nerviens, tribu gaulois-belge. La ville elle-même a été fondée au VII è siècle par la fille d’un intendant de Clotaire II, dénommée Waldetrude ( Waudru) et qui a été canonisée à sa mort en Sainte Waudru (église gothique de cette même ville qui porte son nom) en l’an 688. Au Xème siècle, les Comtes de Hainaut se sont installés à Mons et en ont fait par la suite leur capitale. En 1112, un incendie détruit une grande partie de la cité. En 1348, sévit la peste noire et l’épidémie a miraculeusement cessé suite à une procession des reliques de sainte Waudru organisée par les autorités. Cet événement a été à l’origine de la ducasse de Mons, appelé communément « Doudou ».

 

 

 

.

PLAN :

l –  HISTORIQUE 

ll – GÉOGRAPHIE & DÉMOGRAPHIE

lll – MONS – VILLE  CULTURELLE

lV – MONS – VILLE UNIVERSITAIRE

V  – RENCONTRE AVEC LE CHEF DE CABINET DU BOURGMESTRE DE MONS

Vl – CONCLUSION

MONS VILLE UNIVERSITAIRE & CULTURELLE

Posted by admin On août - 6 - 2014 ADD COMMENTS

. MONS - LOGOS 1 .

.

PLAN :

l –  HISTORIQUE 

ll – GÉOGRAPHIE & DÉMOGRAPHIE

lll – MONS – VILLE  CULTURELLE

lV – MONS – VILLE UNIVERSITAIRE

V  – RENCONTRE AVEC LE CHEF DE CABINET DU BOURGMESTRE DE MONS

Vl – CONCLUSION

;

BIBLIOGRAPHIE :

– http://fr.wikipedia.org/wiki/Mons

– Histoire de la Ville de Mons. (etc.) – Mons, Jean-Nicolas Vartret 1725 – par Gilles-Joseph de Boussu

(ouvrage en ligne)

 

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————-     (Article de Septembre 2010 – Mise à jour 2013)