mercredi 25 janvier 2017

CONCLUSION

Au Moyen âge, Mons a connu la destruction par les incendies. Peu de temps après, elle a aussi été victime des grandes maladies qui ont fait des milliers de morts. A chaque fois la ville a été reconstruite et sa population s’est reprise en main. Parmi les autres souffrances vécues par les montois, citons nettement plus tard la crise du charbonnage et les séquelles humanitaires et économiques qu’elle a générées. Mais parmi les villes qui ont subi ces « années noires », Mons semble être la cité qui s’en est sortie le mieux. Et quand j’ai demandé à un groupe de montois dans un café ce qu’ils pensent être la force de leur ville, deux d’entre eux ont dit assez fièrement et spontanément (malgré un petit sourire en coin) : « Mais c’est la Procession que nous célébrons tous les ans !… ». En somme, au-delà de la foi que peuvent ressentir l’un et l’autre montois, moi-même, j’ai remarqué leur attachement particulier et de manière solidaire à leur culture, à leur patrimoine. Quel que soit, d’une part  leur niveau d’instruction, d’éducation mais aussi niveau de vie; et d’autre part leur origine, car aussi bien les résidents permanents (cf : Démographie) que les milliers d’étudiants, dès qu’ils ont DSC_0224adopté Mons comme lieu de résidence, la grande majorité semble adhérer aux mêmes valeurs, aux mêmes cultures. Et tout le monde participe à sa manière,  personnellement, j’ai rarement vu un tel état d’esprit dans d’autres grandes villes de cette envergure. Par ailleurs, la présence des 15.000 étudiants de multiple nationalité dans une ville de moyenne envergure comme Mons ne peut que stimuler les échanges et les ouvertures au sein de la population. Et si déjà la population elle-même est d’origine très diverse, au final cela ne peut que favoriser la tolérance et améliorer l’environnement de vie. Tout cela prouve que Mons est bien une ville Universitaire et Culturelle et qu’en aucun cas, le Savoir ne va à l’encontre de la Culture. Au contraire ces deux valeurs sont complémentaires. Et voilà un argument en plus par rapport au choix de « MONS CAPITALE EUROPÉENNE DE LA CULTURE POUR 2015 ». Et on en déduit aussi les bénéfices supplémentaires que pourrait lui apporter un tel mérite !… FÉLICITATION ET BONNE PRÉPARATION A LA VILLE DE MONS, AUX MONTOIS ET AU COMITÉ D’ORGANISATION !… .

 

Dr Raharison

( Merci infiniment à Madame Anne Sophie CHARLE ) . . .

 

 

VIVE MONS, CAPITALE CULTURELLE DE L’EUROPE POUR 2015 !…

 

 

 

 

 .

.

 PLAN :

l –  HISTORIQUE 

ll – GÉOGRAPHIE & DÉMOGRAPHIE

lll – MONS – VILLE  CULTURELLE

lV – MONS – VILLE UNIVERSITAIRE

V  – RENCONTRE AVEC LE CHEF DE CABINET DU BOURGMESTRE DE MONS

Vl – CONCLUSION

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.