mercredi 25 janvier 2017

Candidat N°33

Jaune, rouge, blanc, bleu, marron … Autant de couleur pour autant de différence. Depuis le tout début, dès la Genèse de la Bible et dans la Bible, une diversité multiple se fut installée dans le monde. Une diversité si mal exploitée qui très bientôt jouera le rôle de bombe à retardement au sein de l’humanité, au sein de l’univers que nous connaissons encore très peu. 1917-1918, 1944-1945, ces années font partie des quelques années où le mot paix disparaissait dans le vocabulaire, dans le langage mondial. Mais aujourd’hui le problème devient encore plus grave puisque une illusion de paix semble existée dans le monde mais ne semble pas vivre dans les nations constituantes. Et pourtant, l’on a déjà assisté à de sévères punitions qui ne semblent pas suffire : Burundi, Congo, Somalie,… et on pourrait rallonger  la liste en rajoutant par exemple mon cher pays, partagé entre des partis politiques, partagé entre des hommes avides de pouvoir et de richesses, des pilleurs élégants !

Pour le cas de cette grande île, riche d’une diversité de matière grise, elle est  exploitée dans un sens à profit personnel pour se procurer une paix en soi et sans penser à une paix collective. Certes on est bien différent, moi-même aussi Malagache que je suis, je ne comprend pas ce que les Betsileo veulent dire quand ils utilisent leur dialecte.

Imaginant maintenant un monde uniforme où toi et moi parlant la même langue, où lui et toi avez la même façon de voir, la même façon d’appréhender les choses, la même manière de dire je t’aime ou je te déteste et ainsi de suite… Tout ce qui a de la valeur pour toi disparaîtrait parce que ton voisin à le même. En terme social, le mot valeur et contraire au terme banal ou vulgaire. Les valeurs des choses résident dans le fait qu’elle soit unique, ce qui pourvoit un  sentiment de fierté pour son propriétaire. Et oui, c’est comme ça que fierté nationale s’installe, un mot très mal compris à Madagascar et facteur de développement dans certains pays. La fierté nationale est irréfutablement  à l’origine d’une unité nationale incontournable qui aurait commencé par une diversité bien vécu au sein d’un pays.

Tout ceci se situe à une échelle purement nationale mais est valable à une échelle internationale, qui demande de plus grandes structures idéologiques et matérielles. Mais on avance pas mal avec l’UNESCO0, la convention du Patrimoine mondial et bien d’autres encore.

Notre planète n’attend plus que nous pour exploiter d’une manière intelligent nos diversités, pour commencer, rien de plus loyal que de débuter avec son pays, les diversités locales et ainsi aboutir à une diversité internationale qui formera un tout indissociable : LA PAIX.

7 Responses to “CONCOURS Candidat n°33”

  1. Kiady Tantely RANDRIANJATOVONARIVO dit :

    très intelligent et très riche, en plus il se soucie bien de ce qui se passe à mada, et y a une logik ke g pu apercevoir, six!!!

  2. landy dit :

    tafé dacor, c un trè bn article!! cool fa toizo, jinvite tt le mnde à voT slui là!!
    Bne cnitnuation

  3. shirley dit :

    vraiment en contexte avec la situation actuelle à mada!! très intéressant

  4. napsounette dit :

    De la recherche et de la conscience . bon article.

  5. dodaa dit :

    bne réfelexion !! moi??, je vote!!! +5

  6. santatra1962 dit :

    c koi ce bordL onpeu pa voT le 33 ou koi???

  7. kintana dit :

    J’aime bien, une bonne introduction pour une belle conclusion: la diversité pour aboutir à la paix 🙂 nice!

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.