jeudi 18 mai 2017

.

Cet article comme tous ceux qui sont édités sur P.J.A a été lu par un Comité de rédaction. Ce dernier a juste demandé à son auteur d’ôter deux ou trois passages dans lesquels il s’est un peu laissé trop emporter par les émotions. Pour Psymada Il s’agit de conjuguer: Philosophie du Blog, Réalité, Liberté d’expression puis Information et Éducation des lecteurs. N’hésiter pas à apporter des commentaires constructifs (Psymada).

.

Je suis gay. Je déteste ça car ça me pourri la vie ! Durant mon enfance, j’ai souvent été traité de « tapette », « tarlouze », « tafiole » etc. Je n’en suis pas sorti indemne car je suis devenu quelqu’un de psychologiquement instable. Actuellement je suis un adulte de 27ans et je ne m’en sors pas encore. Il y a quatre ans, j’ai fait une dépression et j’ai du me faire aider. Ca va mieux maintenant.

 

Mon problème, croyez-moi, c’est que je déteste être homo. C’est vrai, je ne suis pas fier de l’être. Pourquoi dites-vous? Eh bien c’est très simple. La première raison est que je suis très sensible à ce que les autres pensent de moi. Les gays sont considérés comme des malades mentaux par la majorité des gens. Et cette opinion n’est pas près de changer. Depuis toujours, j’ai entendu des discours comme : « être gays c’est contre-nature », ou encore : « Dieu hait les pédés». A force d’entendre ça, on fini par s’en convaincre. J’ai essayé d’être normal à l’adolescence. J’ai refoulé mon attirance envers les hommes. Ca m’a détruit. Je suis devenu, quelqu’un de renfermé et d’asocial. J’ai eu plusieurs fois des envies de suicides car je pensai que j’étais un pervers sexuel indigne de vivre. Actuellement, j’essaye petit à petit de m’accepter comme je suis et c’est loin d’être facile.

 

Une des autres raisons, c’est le comportement des homos en général. Je suis désolé de le dire mais ce sont des obsédés sexuels. J’ai l’impression qu’ils ne pensent qu’à ça. Je sais qu’ils ne sont pas tous comme ça, mais en majorité si. Quant à la pratique de la sodomie, je trouve que c’est immonde. Un anus n’est pas fait pour accueillir un s**e. A mon avis c’est une violation de l’intégrité et de la dignité humaine. Je pense que deux hommes peuvent s’aimer sans avoir recours à ce genre d’abjection. Il y a d’autres façons de se procurer du plaisir sexuel comme les caresses, les baisers etc… Pourquoi se rabaisser ainsi ? Ca donne une mauvaise image des homos. Et puis, je pense que c’est très mauvais pour la santé.

 

Le pire de tout ça, je trouve qu’il n’y a rien de plus laid qu’un homme qui porte des vêtements de femmes. Vous ne trouvez pas ? Je trouve que ces hommes (ou ces femmes) sont vraiment horribles. Pourquoi ne pas porter des vêtements normaux et rester discrets. Je suis aussi plutôt efféminé comme garçon, mais je fais tout pour le cacher, car je sais que c’est désagréable à voir. Et puis je ne veux pas avoir de problèmes alors je préfère ne pa me faire repérer. Je dois faire beaucoup d’efforts à chaque instant pour paraître vraiment « viril ». C’est le prix à payer pour ne pas être rejeté.

J’ai beaucoup hésité, déjà au moment d’écrire puis ensuite en envoyant cet article à Psymada. Je ne sais pas si le Blog va le publier mais je l’espère vivement pour que les lecteurs et surtout les jeunes sachent combien c’est difficile d’être et de se sentir différent. En somme la présence de l’autre article sur l’homosexualité dans Psy-Jeunes.ados m’a beaucoup encouragé. Différent oui car je me sens moi-même doublement différent en me décalant de ceux qui devraient me ressembler. Et justement, c’est encore plus difficile quand on est incompris et qu’on ne se comprend pas soi-même.

 

Jean Pierre
 

N’HÉSITEZ PAS A VOUS INSCRIRE POUR LAISSER VOTRE COMMENTAIRE .

(Ci-dessous)

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.