mercredi 25 janvier 2017

Des millions d’espèces, une planète, un avenir commun

C’est sous ce thème que le CINU ou Centre d’Information des Nations Unies a célébré la journée mondiale de l’environnement le samedi 5 juin à la grande cours de l’ESSCA Antanimena.

Selon les organisateurs, le choix du thème répond à l’appel urgent pour la préservation de la diversité de la vie sur notre planète. Il permet aussi de conscientiser les jeunes sur l’importance et la valeur de la biodiversité tant à Madagascar que dans le monde. De plus, cette célébration coïncide pour 2010, avec l’année internationale de la biodiversité.

A noter que cette journée a été instituée par le PNUE ( Programme des Nations pour l’Environnement) depuis le 5 juin 1972. L’objectif serait d’inciter davantage tous les pays du monde à s’engager dans le respect de l’environnement, seul facteur conditionnant la vie et l’avenir de l’Homme.

Divers participants

L’événement a rassemblé toute une panoplie de jeunes et adolescents issus de divers lycées, et universités de la capitale dont l’ESSCA, l’ESTIIM’, l’ICM, l’INSPNMAD, l’Université Ankatso, Le Lycée Privé Arc en Ciel. Ces établissements appartiennent pour la plupart au Club Pour l’ONU (CPO). Un club œuvrant pour la promotion des principes des Nations Unies à l’instar de la culture de la paix, du développement et de la sécurité. On a également remarqué la participation active des Scouts Eclaireuses, de la Compagnie de danse Rohy sans oublier le PNUE et le SGP (Small Grants Products)

Des variétés d’activités

Une variété d’activités a enrichi la journée et chaque participant a donné le meilleur de lui-même en apportant sa particularité dans ses diverses contributions dans le domaine de la protection de l’environnement et de la biodiversité. Parmi ces activités, il faut citer :

– Des Quiz sur l’Environnement, la biodiversité et le changement climatique

– Un concours des meilleurs Ambassadeur et Ambassadrice

– Un concours de mascotte, de poème et de dessin

– Des rencontres de basket

– Des stands d’exposition

Des opinions

Les jeunes de l’institut INSPNMAD ont par exemple choisi la phrase « détruire la biodiversité c’est hypothéquer l’avenir » à titre de réflexion pour tous les acteurs impliqués dans la question environnementale pendant cette journée. Selon RAKOTONARIVO Mialy Aina, une étudiante en Droit qui s’est chargée du stand d’exposition de son Institut, « Madagascar est riche en faune et en flore, endémiques et ces éléments sont un atout majeur qui font de Madagascar un pays attrayant tant dans le volet touristique que dans les perspectives économiques ». En effet, Chaque espèce endémique a un apport dans l’écosystème et nous nous devons tous de les protéger afin d’éviter toute extinction massive de ces espèces.

 

RAJAONA Fenosoa Assia, une des candidates au concours d’ambassadrice pour l’environnement représentant l’ESTIIM a quant à elle développé dans son discours les dangers auxquels Madagascar s’expose face à l’exploitation irrationnelle et illicite des richesses naturelles : cas des bois de rose. Elle a également souligné dans ses propos, la problématique des pays en voie de développement qui sont souvent les « victimes « » et a expliqué que les mesures de compensation proposées par les pays industrialisés ne sont pas proportionnelles aux maux qu’endurent les pays victimes du changement climatique. Selon cette candidate, il faut la responsabilisation de tout le monde car le changement climatique résulte aussi et surtout des effets de l’activité humaine.

Les étudiants de l’ICM ont quant à eux présenté un stand exposant les particularités en faune et en flore de Madagascar dans une sorte de forêt tropicale conçu par RASOLOARISOA Andrimanjaka, un étudiant en Management et en Environnement. Questionné sur sa perception de l’engagement des jeunes actuels en termes de protection de l’environnement, ce jeune homme répond en toute franchise que « les seules préoccupations et priorités des jeunes actuels résident essentiellement dans les études et la recherche de travail. Or une mobilisation et une sensibilisation sur le terrain devraient être requises pour améliorer la situation environnementale et l’avenir de la planète »

En entendant tous ces propos et en constatant l’ardeur manifestée par les jeunes dans la participation active pendant cette journée, on en déduit qu’ils ont beaucoup à dire dans le domaine de l’environnement. Ils sont donc conviés et encouragés à continuer leur implication pour stimuler un changement de comportement detoutes les autres franges de la société. En effet,tout le monde est concerné car on vit tous sur la même planète.

Avant la proclamation des résultats des divers concours, une prestation de danse a été faite par la Compagnie Rohy. Cette compagnie prévoit déjà une autre représentation qui aura lieu le 24 juin à 14h30, lors de la journée mondiale de la Terre à l’ex Galerie 6 à Analakely. Ce spectacle va s’intituler : « La Terre et ses maux » selon Valy, une fille membre du groupe.

Le lycée privé Arc en Ciel a remporté plusieurs épreuves, à savoir le concours de poème, le Quizsur l’environnement. Selon la responsable de l’école, cette réussite résulte de la formation dispensée par l’école et des travaux de recherches effectués par les élèves.

Les lots attribués étaient variés, des kits de fournitures scolaires, des coupes pour les sportifs, un téléviseur,…etc.

Bref, la célébration de la journée mondiale de l’environnement s’est bel et bien déroulée à l’ESSCA Antanimena, hôte de l’évènement.Au niveau national, elle a aussi été célébrée à Ankarafantsika tandis qu’au niveauinternational, elle a eu lieu au Rwanda (Kigali).

.

Mirana

.

.

.

En entendant tous ces propos et en constatant l’ardeur manifestée par les jeunes dans la participation active pendant cette journée, on en déduit qu’ils ont beaucoup à dire dans le domaine de l’environnement. Ils sont donc conviés et encouragés à continuer leur implication pour stimuler un changement de comportement detoutes les autres franges de la société. En effet,tout le monde est concerné car on vit tous sur la même planète.

Avant la proclamation des résultats des divers concours, une prestation de danse a été faite par la Compagnie Rohy. Cette compagnie prévoit déjà une autre représentation qui aura lieu le 24 juin à 14h30, lors de la journée mondiale de la Terre à l’ex Galerie 6 à Analakely. Ce spectacle va s’intituler : « La Terre et ses maux » selon Valy, une fille membre du groupe.

Le lycée privé Arc en Ciel a remporté plusieurs épreuves, à savoir le concours de poème, le Quizsur l’environnement. Selon la responsable de l’école, cette réussite résulte de la formation dispensée par l’école et des travaux de recherches effectués par les élèves.

Les lots attribués étaient variés, des kits de fournitures scolaires, des coupes pour les sportifs, un téléviseur,…etc.

Bref, la célébration de la journée mondiale de l’environnement s’est bel et bien déroulée à l’ESSCA Antanimena, hôte de l’évènement.Au niveau national, elle a aussi été célébrée à Ankarafantsika tandis qu’au niveauinternational, elle a eu lieu au Rwanda (Kigali).

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.