mardi 24 janvier 2017

Les jeunes et la Société de consommation

Posted by admin On décembre - 12 - 2010

C’est durant l’adolescence que l’individu essaye de se trouver une identité. Cette période est donc un moment crucial dans la vie d’une personne mais elle est loin d’être facile.

L’adolescent : une cible idéale

C’est à cette période clé que les entreprises et sociétés diverses choisissent de « coincer » ces jeunes. Le marché potentiel que représentent les ados attire plus d’un. Les produits qui leur sont destinés sont spécialement élaborés pour qu’ils tombent dans le piège de la consommation à outrance.

Le culte de l’apparence

Les médias, par l’intermédiaire de la publicité, prônent le culte de l’argent et de l’apparence. L’altruisme, l’entraide et les valeurs traditionnelles telles que la famille sont considérés comme « démodées ». L’heure est aujourd’hui au « bling bling » Quoi de plus « branché » que de posséder le nouveau téléphone dernier cri à écran tactile avec toute sa panoplie de gadget? Et quoi de plus ringard que d’avoir le même téléphone qu’il y a un an, même s’il est encore en bon état ?

Le marché de l’illusion

La publicité est un vrai lavage de cerveau qui asservit les plus fragiles, qui ne sont autres que les adolescents. L’on veut ressembler à ces stars du « showbiz » et à ces « people » pour être plus heureux et plus fort.

La société actuelle, basée sur la consommation et la production ne se soucie aucunement du bien-être psychologique de ces jeunes en déroute.

Tout ce qu’ils veulent c’est faire du profit à tout prix.

La « zombification » de la société

Ces ados ne se rendent pas compte de la manipulation qu’ils subissent. Tout les incite à acheter, encore et toujours plus.

A terme, ils deviendront des « zombies » de la consommation, totalement conditionnés et incapables de dire non. Pour essayer de trouver un peu de bonheur, rien de plus simple que d’aller faire un peu de « shopping », ou de jouer au dernier jeu vidéo.

Halte à la manipulation

Dès maintenant, osez dire non. Demandez-vous toujours si votre choix est totalement indépendant ou s’il vous a été dicté par lapublicité ou par votre entourage.

Chacun doit prendre conscience que ce mode de vie que l’on affectionne tellement doit radicalement être revu. Autrement nous courons tous au désastre. Les « maladies de l’abondance » (obésité, diabète, hypertension artérielle, maladies cardio-vasculaires, cancers…) en sont l’exemple le plus flagrant. De plus, les problèmes écologiques (pollution, réchauffement climatique…) nous imposent de changer rapidement de train de vie.

Voici une citation du sociologue français Jean Baudrillard, matière à

réflexion : « Si la société de consommation ne produit plus de mythe, c’est qu’elle est en elle-même son propre mythe. A un Diable qui apportait l’or et la Richesse (au prix de l’âme) s’est substituée l’Abondance pure et simple. Et au pacte avec le Diable, le contrat d’Abondance »

 

Ramamonjisoa Mandanirina

22 ans

Etudiant en « http://www.psymada.com/

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.