mardi 24 janvier 2017

.

.

A) CHOIX DU THEME ?

Le Blog Psy-Jeunes.ados, carrefour d’idées et de partage d’une part et le Centre de Diagnostic Neuro Psycho, lieu d’Ecoute et de Conseil mais aussi Centre de Consultation et de Psychothérapie, font partis des entités les mieux placées pour recueillir les souffrances des individus et aussi des travailleurs. C’est particulièrement depuis la crise qui secoue ce pays qu’il n’y a pas un seul jour ou nous ne recevons pas les plaintes d’un père, d’une mère ou d’un jeune exprimant sa douleur, son désarroi, son incapacité à gérer le quotidien. Non seulement le quotidien en tant qu’individu mais aussi celui d’une famille ou de dizaines de foyers qui parfois dépendent de l’une ou l’autre de ses personnes !…

Voilà donc les raisons de cette intervention de Psymada par l’intermédiaire du Dr Raharison lors d’un « Samedi des D.R.H », moment d’échange et de partage entre les Responsables des Ressources Humaines des Entreprises de Tana. Et le choix du thème vient directement du contexte que vit le pays avec les souffrances qui en découlent et dont les symptômes autant que son étiopathogénie (étude du mécanisme responsable du déclenchement et du développement) méritent d’être développés voire explorés.

1) – LE CONTEXTE

– La Crise économique mondiale

– La Mondialisation avec l’ouverture des Frontières

– La Crise politico-économique malgache qui dure depuis 2 ans

– La précarité de l’emploi voire la fermeture de nombreuses entreprises et l’augmentation du chômage

Mais aussi d’autres facteurs qui conditionnent le quotidien des travailleurs et ne cessent de perturber leur sérénité et même menacer leur santé.

 

2)- CAS CLINIQUES

Le Dr Raharison rapporte le vécu de quatre employés en souffrance dans leur profession.

– Une jeune fille victime de harcèlement de la part de son supérieur hiérarchique. Ce dernier faisant comprendre à celle-ci que c’est lui qui détient la clef de sa réussite comme de sa perte s’agissant de sa carrière professionnelle.

– Un jeune homme victime de sa propre réussite et de sa passion pour son travail et qui depuis se fait exploiter à fond par son employeur. Au bout du rouleau, il se sent abandonné et redoute même de se faire « éjecter ».

– Une jeune femme, pilier d’une famille de trois enfants, propulsée au poste de DRH mais peu soutenue par sa direction; en même temps débordée par les problèmes de ses soixante dix employés voire harcelée par ceux-ci.

– Enfin un Chef d’entreprise qui a abandonné une vie prospère pour se lancer dans une entreprise actuellement en perdition. Complètement désarmé et découragé, il se sent autant coupable par rapport à sa famille qu’il a entraîné dans une aventure périlleuse que vis à vis du désespoir de ses 150 employés.

 

3)- EXPLICATIONS : LE STRESS

Ces quatre personnes, comme 20 à 40 % des travailleurs de par le monde entier sont en fait victime du Stress. Le STRESS est en fait la réponse inévitable de l’organisme qui se mobilise pour combattre et par la suite s’adapter face à un évènement extérieur qui le perturbe. Mais selon ces chiffres, une proportion non négligeable de gens et qui d’ailleurs ne cesse d’augmenter ne supporte pas tous ces changements liés aux circonstances de vie.

Si la chasse et la cueillette ont obligé les ancêtres de l’homme à être de grands nomades, tout cela leur a permis de s’adapter aux conditions imposées par les divers milieux (les intempéries, les prédateurs et même juste l’Inconnu et les Changements). Ils ont aussi appris à lutter et même à résister pour survivre et évoluer. Quelques milliers d’années plus tard, leurs descendants ont choisi la sédentarité puis de siècles en siècles, est venu la stabilité, le confort et la modernité. Autant de facteurs qui ont amélioré notre santé mais qui par contre nous ont rendu plus fragile et surtout du point de vu mental et particulièrement dans le domaine psychologique. Et c’est ainsi qu’est apparu le stress qui a sévit d’abord les pays occidentaux mais gagne actuellement et de plus en plus les pays en développement.

Chez l’individu, le Stress peut donc être à l’origine de symptômes plus ou moins supportables auxquels on s’adapte ou qui peuvent au contraire nous déstabiliser jusqu’à provoquer chez nous l’une ou l’autre maladie. Mais en amont, de nombreux facteurs vont participer soit insidieusement soit brutalement à l’installation du Stress. En tant que médecin et Psychothérapeute mais aussi voué à l’éducation, il est de notre devoir d’informer les responsables du personnel pour que des mesures puissent être prises afin de prévenir ce mal qui ronge autant le travailleur que les entreprises et jusqu’à l’économie de la nation. Et durant cet exposé, nous allons commencer par considérer les différents facteurs qui interviennent sur la survenue du Stress. Nous continuerons par la présentation des différents symptômes avant d’arriver à l’habituelle conclusion.

B ) LES DIFFERENTS FACTEURS FAVORISANTS L’INSTALLATION D’UN STRESS.

1 ) FACTEURS LIES A L’EMPLOYE

a) – Antécédents personnels notamment psychologiques, sanitaires mais aussi professionnels

  • Hérédité
  • Problème de santé essentiellement maladies chroniques et surtout en cas d’absence de prise en charge adéquate. Certaines maladies plus que d’autres : Affections allergiques (Asthme, psoriasis,…), Epilepsie, Diabète, HTA,…
  • Troubles psychologiques pré existantes, allant de l’instabilité de l’humeur à la Dépression Nerveuse et surtout si associées à une addiction plus ou moins sévère (Alcool, Drogue)
  • Problèmes professionnels antérieurs

b) – Réalités familiales

  • Existentielles : alimentaire, matérielle , financière (depuis les problèmes de gestion jusqu’aux divers crédits ),…
  • Relationnelles : depuis les problèmes des parents (surtout pour les célibataires) jusqu’à l’équilibre dans le couple et les problème liés aux enfants.

c) – Réalités de la Profession

  • Par rapport au travailleur lui même:

+ Manque d’Expérience, de Capacité, de Connaissance, d’organisation

+ Pas de prise de responsabilité, d’initiative, de motivation,…

  • Par rapport au poste occupé

+ Travail peu valorisant, monotone, inadapté ou incompatible, rôle mal défini,…

+ Surcharge de travail, insuffisance d’employés,

+ Défaillance de l’encadrement, manque de formation interne

+ Peu ou pas de perspective de promotion,

+ Problème(s) de Rémunération

+ Problème au niveau de l’hygiène et de la sécurité du poste

+ Problème de corruption et harcèlements divers

  • Problème relationnel avec un ou des collègues

2) FACTEURS LIES A L’ENCADREUR OU AUX SUPERIEURS

a) Problèmes liés à la personnalité du Chef hiérarchique

Manque de motivation, d’initiative, de prise de Responsabilité,…

b) Facteurs Relationnels ou Problèmes de communication

  • Indifférence, malveillance, harcèlement,
  • Absence d’équitabilité allant de la partialité jusqu’à l’Injustice

c) Critères Professionnels

  • Incompétence. Manque de Capacité, de Connaissance, d’organisation du travail

 

3) FACTEURS LIES A L’ENTREPRISE ET AUX DIFFERENTS CONTEXTES TRAVERSES PAR LE MONDE DU TRAVAIL

a) Difficultés dans le cadre du fonctionnement de l’Entreprise

  • Personnel non intégré : Absence de Politique visant à stimuler l’Appartenance à une Entreprise. Peu ou Pas de notion de « Culture de l’Entreprise » (Motivation, Engagement, Créativité, Productivité, Compétitivité,…)
  • Manque d’Information, Communication voire de formation au sein de l’entreprise

Ex : le travailleur est le dernier à savoir sur un Changement d’Orientation ou sur une Restructuration interne

  • Problèmes de matériels ou d’équipement
  • Manque de collaboration interservices

b) Problèmes liés aux différents contextes traversés par l’Entreprise

Dépôt de Bilan, Rachat, Changement de dénomination,…

c) Contexte national notamment politique, social, économique, Intempéries,…

d) Réalités Internationales dont la mondialisation, la Crise mondiale,…

 

4) FACTEURS PARTICULIERS (non négligeable)

a) Educationnels, Historiques, Culturels (coutumes, traditions),…

  • Ex : le cas de la femme

+ Difficulté de conciliation entre profession et rôle au foyer (pas d’aide matérielle ni logistique ménagère adaptée)

+ Maltraitance voire violence domestique
+ Persistance d’un Complexe d’infériorité à la maison et/ou au travail (non négligeable)
+ Discrimination dans le domaine des responsabilités, des salaires,…
+ Victime de jalousie, de Harcèlement au travail,…

C) MANIFESTATIONS CLINIQUES DU STRESS

Les symptômes sont divisés en trois parties dont la phase d’Alerte, d’Adaptation et de Décompensation
Voyons d’abord la traduction du stress dans la réalité.

1) – DECOMPOSITION DU STRESS

2) – PHASE D’ALERTE

– Réaction de surprise, d’incompréhension !…

– Sensation de mal être, d’inquiétude,

– Anxiété, crainte, diminution de l’envie , évitement,…

– Palpitation, fourmillements, contraction des muscles (gorge serré),

– Essoufflement (hyperventilation), augmentation de la vigilance (tendu, méfiant)

 

3) – PHASE D’ADAPTATION

a./ Manifestation à la maison (Notion de Victimisation)

  • Fatigue physique et psychique, devient Irritable voire colérique et même agressif. Désintérêt de la vie du foyer, isolement ou au contraire rentrée tardive, sortie inexpliquée, intoxication à l’alcool, drogue, insomnie, cauchemar,…etc

b./ Impact au travail (Obligation , Manque d’alternative)

 

  • Réaction variable allant de la Frustration à la Culpabilité !…

Jusqu’à un certain moment, tentative de ressaisissement, l’intéressé essaie de se re-convaincre lui-même

  • Mais tout doucement, Baisse de l’intérêt et de la concentration, démotivation, baisse de vigilance, majoration du mal être, angoisse, hyperémotivité, comportement asocial et contreproductif,…

4) – PHASE DE DECOMPRESSION

– Maladie plus ou moins grave

Maux de tête inexpliqués; troubles de la digestion, douleur de l’ estomac, ulcère, problèmes musculaires et des articulations, lombalgie, HTA, problèmes cardiaques ; majoration des allergies (urticaire, asthme,…), déficit humanitaire (infection virale à répétition ou sévissant de manière chronique), divers troubles du comportement, baisse de la libido, irrégularité des règles chez la femme, voire Dépression nerveuse pouvant aller jusqu’au suicide.

.

.

D) CONCLUSION

  • Le stress peut être un handicap majeur pour celui dont le vécu a été marqué par un mauvais souvenir en rapport avec un quelconque agent stressant. Le stress peut être, chez un individu une manifestation beaucoup plus subtile ou plus complexe d’un trouble relationnel, d’une incapacité quelconque, d’un manque d’assurance voire d’un problème de l’Estime de soi.
  • L’évolution de la société ne nous permet plus de réagir systématiquement contre un agent stressant surtout quand ce stressor est une personne et à fortiori un supérieur hiérarchique. Ce genre de situation va générer une importante frustration et majorer davantage le stress. Si en plus le matériel de travail est en mauvais état et que le salaire est limite insuffisant, il n’est pas étonnant que cet employé craque après quelques semaines de travail.
  • Enfin, il ne faut pas négliger l’impact du stress d’un individu sur son propre entourage. Ce n’est pas parce que celui-ci est contagieux mais qu’à la longue il peut sévir toute une famille, tout une entreprise, toute une communauté voire tout une agglomération.
  • Par contre, sachons qu’à l’origine, Le Stress est un mécanisme de défense naturel qui a pour rôle de nous protéger et de maintenir notre bon équilibre. C’est donc un processus avant tout positif. Et c’est un véritable non sens que de vouloir s’en débarrasser. C’est également une forme d’Anticipation offerte à tout individu qui sait la maîtriser et pouvant faire de lui un élément incontournable dans un groupe, une équipe et même dans une entreprise. Et c’est donc l’objet d’un autre article à voir dans votre BLOG intitulé  » STRESS & LEADERSHIP « .

.

P.S: Psymada tient particulièrement à remercier tous les Membres du  » Club des DRH  » par le biais de son Président Monsieur Francis RAJAOBELINA pour cette invitation qu’ils ont adressé à Psymada et au Dr RAHARISON en particulier et qui nous a permis de réaliser cette séance d’Echanges et de Partage. Un moment combien important pour l’Equilibre physiologique et psychologique de nos travailleurs. Nous souhaitons  » Longue Vie au Club des DRH !… »

 

Dr Raharison

.


.

Concours National

Le 17 Mai 2010, lancer un Concours auprès des Ados et jeunes

–  du « Toit de Tana », ce superbe endroit qui surplombe la capitale malgache et tout particulièrement les sites comme le Lac Anosy, le Stade de Mahamasina et en face, le Palais de la Reine: des lieux riches en histoire notamment l’essor d’une Royauté ou encore la naissance d’une République!…

–  de l’Hôtel Carlton, un endroit devenu mythique où, à quelques étages plus bas, se fait, se défait puis se refait le présent mais aussi le devenir de la nation malgache. Un bâtiment où se mélange l’espoir et le désespoir de tout un peuple à l’image de sa politique et de ses politiciens!…

Autant de symbole, autant de réflexion que Psymada veut mettre en exergue auprès de la population malagasy en général, de tout Citoyen du Monde  mais surtout les 16-25 ans, en organisant cette Conférence de Presse marquant le début d’un Concours National de Rédaction du meilleur article sur ce thème : « LA DIVERSITE AU SERVICE DE LA PAIX » !…

Dr Raharison

IMPACT: 5ème Festival des Films Courts

Posted by admin On avril - 19 - 2010 1 COMMENT

Les Titres de ces trois films primés en disent long :

.

OU EN SOMMES-NOUS ?… (film de Vaika RAVALOSON: 3ème Prix)

Les 5èmes Rencontres du film court n’ont même pas fermé leurs portes que déjà les réalisateurs, par le biais de l’un d’entre eux, ont déclaré publiquement  leur crainte voire leur hantise de se retrouver à nouveau dans l’ombre!… N’est ce pas l’ironie du sort pour des amateurs de la salle obscure ? La passion a fait d’eux des professionnels  du Cinéma !… Des Professionnels avant l’âge car ils n’ont même pas eu de formation dans le domaine. Des Professionnels malgré eux car ils doivent vivre de leur réalisation, nourrir leur famille  et aspirent comme vous et moi à une stabilité, une notoriété mais aussi une augmentation de grade voire de salaire. Oui, l’un d’entre eux était deuxième lors des dernières rencontres et cette fois-ci il a crevé l’écran en devenant premier. Encore oui car grâce à la générosité des Sponsors et Partenaires, trois d’entre eux vont pouvoir Internationaliser leurs œuvres !… Mais, qu’en est-il des 43 autres non primés? Ils retrouveront sûrement les centaines d’autres anonymes qui produisent autant qu’ils le peuvent leurs VCD et leurs DivX pour essayer de  vendre « des rêves »!… Ou plutôt leurs « rêves » voire leurs « cauchemars »! Sans parler des pirates qui pourraient leur voler leurs œuvres !…

.

L’ACTE (film de José RAKOTOBE: 2ème Prix)

En présentant son film, José a spécifié qu’il a toujours préféré « l’Acte » à la « Parole ». Ceci semble refléter l’état d’esprit des ces jeunes réalisateurs qui à partir de rien font tout pour avancer, évoluer et tenter de se faire connaître. Quant aux réalisateurs ou producteurs malgaches plus âgés, leurs propos laissent transparaître  un certain dépit, un ras le bol de la situation voire une certaine « recherche d’un Cinéma perdu». Heureusement,  grâce à Laza et toute son équipe, l’association de ces tendances avec d’un côté l’expérience des aînés, résidents ou non et d’autre  part  les  jeunes avec leur énergie et leur enthousiasme, a fait de ce 5ème festival  une réussite indéniable. Concernant « l’après rencontres », indépendamment du Politique et de la politique, la constitution d’un réseau comprenant chacun des participants et renforcé par tous les amoureux du 7ème Art serait une manière d’éviter que les efforts développés au cours de ce festival ne soient vains et que la lueur d’espoir qui en est sortie ne retombe au fond des oubliettes.

.

PETITE  FENÊTRE (film de Sitraka RANDRIAMAHALY: 1er Prix)

Sitraka, en recevant son prix a manifesté son espoir de voir en cet évènement une « Petite Fenêtre » pour le Cinéma Malgache!…Cette fois-ci, la Fenêtre a été représentée par le CCAC, la Coopération Française avec son Ambassadeur et tout le Réseau Culturel Francophone sans oublier tous les Professionnels du Cinéma Africain. Leur soutien et leurs aides nous rappellent combien la culture est universelle et combien le Cinéma est  important.  En effet, à notre époque, le Cinéma constitue un « repère » pour une nation : c’est son histoire, ses réalités mais aussi et déjà son futur !…

Fort heureusement, les difficultés réveillent toujours les bonnes volontés et parmi celles-là, ne nous privons pas de le répéter,  ceux de Rozy films et de son fervent dirigeant. D’autre part, ne minimisons point le rôle joué par les médias et citons particulièrement le Groupe RTA car ses actions durant ces Rencontres ont été hautement louables mais aussi indispensables pour que le Cinéma puisse un jour reprendre la place qu’elle aurait dû et qu’elle devrait occuper dans notre Culture.

Si la fenêtre est importante, elle ne doit pas faire oublier que l’objectif final est d’avoir une « Porte », une suffisamment grande pour permettre autant les entrées que les sorties. « Mangeons du Cinéma! Plus on en regarde, plus on apprend » disait Guillaume Pierre de  CFI. Et enfin, ne boudons pas les festivals, aussi petits qu’ils soient. Ne rêvons pas de Venise et de Cannes sans passer par Yaoundé, le Port ou Ouagadougou !…

Terminons par la dernière phrase de Laza lors de cette cérémonie de fermeture: « Longue Vie au Cinéma Malgache !… »

.

Dr Raharison

.

.

IMPACT

Posted by admin On août - 3 - 2009 ADD COMMENTS

« Pour que l’Engouement devienne un véritable  Engagement ! »

Sur les 275 fiches d’adhésion reçues par Psymad depuis septembre, 189  formulaires ont été remplis plus ou moins entièrement  (*) et  à peine une trentaine de membres inscrits ont répondu aux mails qui leur ont été envoyé systématiquement  après l’inscription ou lors des vœux pour 2010. Ces chiffres semblent bien peu comparés à la bousculade ou à la file qui se présente devant le comptoir ou encore le stand de Psymad à chaque manifestation où il est présent.  Beaucoup d’attrait voire de fascination et peu de participation directe ! Encore un fait qui exprime cette recherche incessante et insatisfaite chez nos jeunes. Peu surprenant diront certains car la jeunesse est ainsi faite !… Pas sûr car ceci peut tout simplement être le reflet d’une société, de la société !…

Raison de plus pour Psymad et particulièrement pour PSY-JEUNES/ADOS avec  tous ceux qui éprouvent le même devoir que lui, de persister et de signer pour aider ces « Responsables de demain » !…

(*) voir la liste des Membres inscrits au Club Psy-Jeunes/Ados