mercredi 25 janvier 2017

Journée Internationale des Volontaires

Posted by admin On janvier - 4 - 2014 ADD COMMENTS

DSCN2220

.

DSC_3483

.

DSC_3489

.

DSC_3496

.

DSC_3491

.

DSC_3500

.

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA DANSE

Posted by admin On avril - 30 - 2012 ADD COMMENTS

Cliques « like » si tu 

.

PHOTO  GALLERY  (1)

.

ATTENTION, comme promis lors du J.I.D , Psymada publie gratuitement votre Article  avec quelques photos, concernant votre ÉCOLE  de  DANSE et vos Activités. Envoyez vite par Mail ces Infos avec toutes les coordonnées. L’adresse : admin@psymada.com

Une seule conditionle maximum de fréquentations du Blog par vos membres ainsi que leur participation aux Commentaires ou à l’écriture d’Articles.

.

J.I.D  à  Anosy – Antananarivo

.

Psymada  était bien entendu présent à la journée Internationale de la Danse célébrée à Antananarivo, un évènement célébré également dans des centaines de villes du monde entier.

 DANSE  &  SÉGRÉGATION

Il y a quatre ou cinq décennies, la danse était  encore et surtout un moyen d’expression conforme à la classe sociale à laquelle on appartenait. Encore une activité qui différenciait les individus entre eux. Moment très « select » mettant en valeur le prestige et la séduction pour les aristocrates; cela depuis le temps des monarques jusqu’aux époques coloniales et même après les indépendances. Au contraire, un moyen pour « s’évader »,  manifester, revendiquer ou pour lutter de manière non violente chez l’une ou l’autre tribu et peuple victimes de ségrégation, d’oppression. Danser pour s’émanciper,  pour libérer son corps mais aussi son âme. Un moyen utilisé par les esclaves et par la suite les indigènes et mêmes les ouvriers des différentes manufactures pour se détacher de leur souffrance quotidienne. Même enchaînés et maltraités, ne disaient-il pas : « notre douleur n’est que corporelle car notre âme est libre ».

DANSE  &  MOUVEMENTS  DE  JEUNESSE 

 Les différents mouvements de jeunes depuis l’après guerre ont fini par  supprimer les clivages en rapport aux pratiques de l’une ou l’autre danse. Les années 68 avec la mobilisation de la jeunesse pour un retour à l’humanisation de la société a marqué tous les esprits. La tenue de festivals dont Woodstock, Île de White et tant d’autres jusqu’à nos jours, ont bouleversé les tendances. Le Boum de la médiatisation, la mobilité liée à l’évolution des moyens de transport et les différents effets de mode ont accéléré la démocratisation des danses qui au départ n’étaient que communautaires. Certains grands noms de la musique ont fait connaître des types particuliers de danse : Le Rock par Elvis Presley, le Reggae par Bob Marley, la danse Zoulou par  Johnny Clegg, jusqu’au Salegy par Jaojoby ou le Kilalaka par Tsiliva, etc.

 DANSE  &  UNESCO

La danse est donc un moment de communion, un instant de partage et c’était le cas ce samedi à Anosy lors de la célébration de la Journée Internationale de la Danse (J.I.D). Un évènement réalisé par le Centre National d’Enseignement de la Musique et de la Danse (CNEMD) et soutenu par le Ministère de la Culture et du Patrimoine. La J.I.D se tient généralement tous les 29 Avril depuis 1982 à l’initiative du « Comité de Danse International », une entité rattachée à l’Organisation des Nations Unies pour l’Education la Science et la Culture (UNESCO). Par cette fête de la danse, cet organisme veut mettre en exergue son caractère universel. La danse doit être un trait d’union entre les hommes quel que soient les origines, les nationalités, les tendances politiques, les niveaux de vie, les rôles dans la société… Un(e)  danseur (se) de renommée est même désigné(e) tous les ans et son talent puis son parcours deviennent le symbole de cette journée. Il (elle) transmet ainsi de par son art et sa philosophie,  un message d’Union et de Paix. Cette année, la personnalité choisie est Sidi Larbi Cherkaoui, chorégraphe et danseur contemporain belge d’origine marocaine qui en 2009 a reçu le prestigieux Prix KAIROS : distinction décernée chaque année par l’Alfred Toepfer Stiftung de Hambourg (Allemagne) à « une personnalité créative qui donne une importante impulsion à l’art et à la culture en Europe ».

 ACTUALITÉS

Ce samedi, dans la cour de la Bibliothèque Nationale d’Antananarivo, après les divers discours des autorités présentes dont la Ministre de tutelle, les visiteurs constitués surtout  de jeunes ont pu voir les stands et apprécier le spectacle offert par les représentants des écoles de danse présentes ce jour là. Une manière de montrer le savoir faire de chaque établissement et chacun de ses danseurs. Il faut par contre signaler que sur les nombreux écoles et centres de formations en danse à Tana, seule une petite dizaine a été représentée au niveau des stands. Nous espérons que l’année prochaine, il y aura nettement plus de participants pour que cette journée puisse être une vitrine de la Danse à Madagascar, tant traditionnelle, classique  que contemporaine ou moderne.

 

Pour Psymada, dans ce monde ou persiste les conflits, les crises, les adversités. Quel que soit l’engagement qui nous attend chaque jour autant à la maison, au travail et dans la société : Prenons le temps de nous arrêter, de suivre un rythme ou une musique, de marquer nos pas, nos gestes et de nous éclater. Mieux, acceptons de partager, le temps d’une danse, avec ceux que nous apprécions et avec tous ceux qui nous entourent.

 

Imaginons une seconde que « notre monde » était une très grande Piste de Danse !… Seul(e), en couple ou en groupe, nous tournons et nous évoluons dans un espace commun. Nous recherchons  l’émotion, l’harmonie, l’épanouissement. En même temps, nous apprécions et dans le plus grand respect, le style, la finesse, la sensibilité et la beauté chez tous les autres qui passent, repassent, nous frôlent et nous sourient : un grand symbole de « DIVERSITÉ » !…

.

Cynthia & Dr Raharison

.

PHOTO  GALLERY    (2)

Journée Internationale de la Jeunesse (J.I.J)

Posted by admin On août - 15 - 2011 ADD COMMENTS

.

TOUS LES JOURS, ENCORE DE NOMBREUSES PHOTOS A VENIR !…

.

Le 12 et le 13 Août, Psymada a soutenu à 100 % le Conseil Régional de la Jeunesse d’Analamanga (CRJA) pour la célébration de la J.I.J 2011. Un évènement qui a eu lieu en deux endroits différents, devant le Stade Municipal de Mahamasina mais également à Antanetikely-Ambohijoky.

Mis à part les organismes et Associations qui ont participé depuis plusieurs semaines à la préparation de ces deux journées, Psymada a encore fait preuve de son efficacité car juste en 24h, il a pu fignoler avec la CRJA, la touche finale des deux évènements phares de cette célébration : le Flash Mobile et le Tournoi de Basket Ball !… Pour l’appuyer dans ce grand défi, Psymada a pu convaincre AIRTEL MADAGASCAR d’une part et le GROUPE SONO CD d’autre part ; deux des fidèles partenaires du Blog des Jeunes de 16-25 ans.

Après une première collaboration en 2009, c’est toujours avec autant d’enthousiasme et d’énergie que Psymada soutien la CRJA car à travers cette entité, il encourage les dizaines d’associations qui y sont affiliées. Dans ses activités, Psymada veut à tout instant mettre en exergue « qu’Indépendance et Liberté d’action peut rimer avec Partenariat et Développement » !… Ainsi, les jeunes, par eux-mêmes vont apprendre à se débrouiller à se dépenser, à persévérer, à gagner et être amplement satisfait. Et tout cela grâce à la solidarité, une bonne organisation et un minimum de soutien !…

Ainsi, le Vendredi depuis 7h du matin, c’est devant le Stade de Mahamasina que se sont regroupés les centaines de jeunes du #FMG venus participer au Flash Mobile organisé pour l’occasion. Depuis plusieurs jours, de nombreuses séances de répétitions ont précédé cet évènement et pendant les dizaines de minutes qu’a duré chaque choré du Flash Mob, les participants ont pu transmettre la Joie de Vivre, l’Insouciance et un esprit de Liberté aux passants et aux automobilistes complètement étonnés mais merveilleusement séduits !… Bravo à ces jeunes qui nous ont donné à tous une bonne leçon de Vie !…

En fin de matinée, après une belle ambiance dance party, direction à Antanetikely Ambohijoky pour la suite des évènements. Il a fallu beaucoup de courage, un bon bain de poussière et 1h ½ de temps pour parcourir les 18 km de piste à partir d’Anosizato et passant par Isaingy, Ankadivoribe, Soalandy puis Ampahitrosy. Selon l’histoire, Ambohijoky est une colline où siégeaient les manisotra, une tribu connue pour son courage et son esprit guerrier et qui avait donné beaucoup de difficultés au Roi Andrianampoinimerina, quatre attaques et beaucoup de pertes avant de réussir à les vaincre. Depuis, Ambohijoky était devenue l’une des collines sacrées où le roi avait fait construire un rova et où il y installa l’aînée de ses douze épouses, la princesse Rafotsirabodo.

C’est au CEG de ce village très typique d’Antanetikely que le QG des jeunes a été installé pour ce WE du 15 Août. Et autour d’un beau terrain de basket bitumé ont été mis en place les différents tableaux avec affiches et Posters expliquant les diverses activités des Associations venues participer à cette JIJ. Les animations ont tourné autour du la discussion et le partage entre Jeunes des villes et des campagnes, tel le thème de cette Année Internationale 2010-2011 qui finit : DIALOGUE & COMPREHENSION MUTUELLE !…. En somme, un véritable échange pour ne citer que la préparation des différents repas par les locaux pour les visiteurs contre la modique somme de 1000 Ar ainsi que les moments de partage pour la mise en place des lieux pour les activités, le repas, le couchage,… Et le Top, c’étaient les instants de Flash Mob avec la population sur le terrain de Sport et dans la rue du village, la sensibilisation des habitants par les jeunes de Tana sur les thèmes choisis ( Non au mariage précoce, à la corruption, aux rapports sexuels non protégés,…), et enfin le tournoi de Basket dont la finale s’est justement disputé entre les jeunes de l’association L 32 et l’équipe des jeunes d’Ambohijoky même. Si les locaux n’ont pas gagné, ils ont eu le mérite d’avoir participé à la dernière manche car les 3è et 4è équipes ont été issues de l’agglomération tananarivienne.

Pour cette célébration, Psymada n’a pas lésiné sur l’énergie et les moyens en amenant les partenaires AIRTEL et SONO CD), par la présence quasi permanente de son Manager et de sa Responsable de la Communication durant les deux jours puis en offrant la belle coupe pour l’ équipe championne, le Ballon de Basket pour les Jeunes d’Ambohijoky et en offrant les T.Shirt et Casquettes d’Airtel pour les équipes qui ont obtenues la deuxième et la troisième place.

 

Pour cette célébration, GRAND BRAVO à la CRJA, BRAVO aux Jeunes d’AMBOHIJOKY, BRAVO aux différentes ASSOCIATIONS de JEUNES qui ont participé au Flash Mob et à la Rencontre d’Ambohijoky!… VIVE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE ET VIVEMENT L’ANNEE PROCHAINE !…

 

.

A tous les jeunes qui ont l’intention de créer et d’organiser de beaux projets, Psymada est toujours prêt à leur donner un coup de pouce ou à contacter les éventuels Partenaires pour les soutenir !… Il suffit d’aller sur le Blog, d’écrire directement dans la rubrique « Commentaires » en donnant les adresses mail et téléphone du responsable (après inscription en haut de page et à droite) ou mieux, d’écrire carrément un article ou un reportage sur le projet et de l’envoyer directement à Psymada : admin@Psymada.com.

 

JeanChri & Psymada

 

 

2011, Année Internationnale de la Forêt

Posted by admin On juin - 30 - 2011 ADD COMMENTS

HALTE A LA DEFORESTATION !…

.

Depuis 1959, l’Organisation des Nations Unies consacre des années ou des journées internationales pour promouvoir des groupes d’individus, des entités ou des valeurs jugés fondamentaux pour l’humanité et pour notre univers: année de la femme, année des déserts, journées mondiales de l’environnement, des droits de l’homme, du tourisme,… Si l’année dernière on a célébré la biodiversité, 2011 est consacrée à la forêt.

Les forêts recouvrent près d’un tiers des surfaces émergées de la Terre et abritent plus de la moitié de la biodiversité terrestre : plantes endémiques et médicinales, oiseaux et animaux rares tels les fameux lémuriens que l’on trouve nulle part ailleurs qu’à Madagascar. La forêt avec tout le milieu environnant constitue une véritable richesse naturelle. Par ailleurs, avec une bonne concentration d’arbres et de végétaux dans nos forêt, les effets de l’érosion et du changement climatique seraient atténués. A l’heure actuelle, de nombreux pays souffrent de canicules, la sécheresse sévit de plus en plus et la désertification du sol s’étend dangereusement. Pourtant, tout le monde sait que les pluies et l’humidité du climat, nous les devons à nos forêts. De plus, elles constituent un enjeu économique et touristique non négligeable. Vous-est il arrivé de faire des randonnées ou de vous détendre en forêt: quel havre de paix !… Reconnaissons-le, les forêts nous sont indispensables !… Mais sachons que malheureusement, chaque année, plus de 80.000 km2 de couvertures forestières sont détruites soit la superficie d’un terrain de football par seconde. Divers facteurs sont à l’origine de cette perte en zones forestières. Le besoin grandissant en constructions et en infrastructures (pont, barrage, route,…) nous conduit à raser des millions d’arbres. Dans les campagnes, les cultivateurs pensant augmenter leur rendement ne cessent de pratiquer la culture sur brûlis. L’utilisation des bois de chauffe et de cuisson explique aussi l’abattage incontrôlé d’arbres.

En somme, tout le monde a une part implicite dans la recrudescence du phénomène de déforestation que ce soit celui qui utilise ses cahiers pour y faire ses devoirs, celui qui construit sa maison, celui qui vient de s’acheter une belle armoire puisqu’en amont beaucoup d’arbres ont été abattus. « Un arbre abattu, un arbre planté ! » Très beau leitmotiv, mais combien d’entre nous reboisent régulièrement pour compenser nos utilisations? Combien prennent l’initiative de faire recycler leurs papiers pour qu’ils resservent par la suite ? Qui parmi nous a décidé de réduire sa consommation en charbon de bois et d’utiliser d’autres sources d’énergies telle l’énergie solaire ou éolienne? A la vitesse où nous allons, nous courons droit vers la perte de toutes nos forêts en 200 ans, à la destruction de tout notre environnement donc à notre propre perte. Qu’attendons-nous pour réagir ? Quelle politique doit mener nos gouvernants pour qu’enfin les mots deviennent des actes et que nos enfants et les enfants de nos enfants puissent encore profiter d’un coin d’ombre et d’un atmosphère encore respirable !…

.

Hasina D. (Psymada)

 

Sources : SOS-planete http://terresacree.org/apropos.htm

Année Internationale de la Jeunesse

Posted by admin On août - 17 - 2010 ADD COMMENTS

« DIALOGUE  ET  COMPREHENSION  MUTUELLE », tel est le thème choisi par les Nations Unis pour l’Année Internationale de la Jeunesse, célébrée  d’Août  2010  à  Août  2011. Et la date du 12, jour de son lancement correspond également  à  la  « Journée  Internationale  de  La  Jeunesse ». L’objectif serait  pour l’ONU  de « promouvoir la participation pleine et effective des jeunes dans tous les aspects de la société » (Nicola Shepherd). C’est dans cette optique que Psymada, voilà un an a créé ce Blog dont la motivation est de regrouper les Ados/Jeunes de diverses origines et de diverses régions dans un espace de communication et de partage. Pratiquement, ils peuvent  autant  y écrire librement des articles, des commentaires et participer au forum ainsi qu’adhérer au Club en y apportant leurs idées par rapport à leurs thèmes de prédilection.

Contrairement à cette tendance de la société moderne qui pousse l’individu vers l’isolement. Faisant également abstraction de cet « anonymat » favorisé généralement par internet et qui incite au mensonge et à l’irrespect,  Psymada grâce à ce Club, bâti sur une  philosophie d’ouverture et de valorisation, veut mettre en évidence nos jeunes. Il souhaite les unir  grâce à des échanges d’idées voire à l’élaboration de projets. Et comme il a été maintes fois répété dans ce Blog et lors des conférences de presse, Psymada voudrait compter sur les partenaires pour la mise en pratique  des dits projets et spécialement ceux orientés vers l’amélioration de l’homme et de son environnement.

En résumé, Psymada veut responsabiliser davantage nos Ados et Jeunes, leur faire prendre conscience du présent et leur faire participer directement à l’élaboration de leur avenir. Bref leur faire comprendre combien ils sont autant  indispensables que les adultes et notamment leurs parents dans une « Cause » qui est commune à tous !…

Pour Psymada, ceci doit passer par l’amélioration de l’estime de soi, l’estime de l’autre et surtout, quelque soit l’âge. Ce qui est d’ailleurs fondamental pour favoriser tout Dialogue, seul moyen pour aboutir à une quelconque compréhension. Une compréhension entre les jeunes d’une part mais aussi inter générationnelle. Ainsi de fil en aiguille nous rejoignons ce thème choisi par les Nations Unies pour célébrer l’Année Internationale de la Jeunesse et que nous citons à nouveau : « DIALOGUE  ET  COMPREHENSION  MUTUELLE ».

.

 

Dr Raharison

« DIALOGUEETCOMPREHENSIONMUTUELLE », tel est le thème choisi par les Nations Unis pour l’Année Internationale de la Jeunesse, célébrée d’Août 2010 à Août 2011. Et la date du 12, jour de son lancement correspond égalementàla  « JournéeInternationaledeLaJeunesse ». L’objectif seraitpour l’ONUde « promouvoir la participation pleine et effective des jeunes dans tous les aspects de la société » (Nicola Shepherd). C’est dans cette optique que Psymada, voilà un an a créé ce Blog dont la motivation est de regrouper les Ados et les jeunes de diverses origines et de diverses régions dans un espace de communication et de partage. Pratiquement, ils peuvent autanty écrire librement des articles, des commentaires et participer au forum ainsi qu’adhérer au Club en y apportant leurs idées par rapport à leurs thèmes de prédilection.

Contrairement à cette tendance de la société moderne qui pousse l’individu vers l’isolement et à internet en général qui incite à se cacher derrière l’anonymat et à favoriser l’altercation en ligne, Psymada grâce à ce Club, bâti sur une philosophie d’ouverture et de valorisation, va mettre en évidence nos jeunes et les unir par rapport à des échanges d’idées jusqu’à les susciter à la mise à jour de projets. Et ce sera grâce à ses partenaires que Psymada va dans un deuxième temps, faciliter la réalisation des dits projets et spécialement ceux orientés vers l’amélioration de l’homme et de son environnement.

En résumé, Psymada veut responsabiliser davantage nos Ados et Jeunes, leur faire prendre conscience du présent et leur faire participer directement à l’élaboration de leur avenir. Bref leur faire comprendre combien ils sont autantindispensables que les adultes et notamment leurs parents dans une « Cause » qui est commune à tous !… Et pour Psymada, ceci passe par l’amélioration de l’estime de soi, l’estime de l’autre et tout cela indépendamment de l’âge. Ce qui est d’ailleurs fondamental pour favoriser tout Dialogue, seul moyen pour aboutir à une quelconque compréhension. Compréhension entre les jeunes d’une part mais aussi inter générationnel. Ainsi de fil en aiguille nous rejoignons le thème de l’Année Internationale de la Jeunesse choisi par les Nations Unies et que nous citons à nouveau : « DIALOGUEETCOMPREHENSIONMUTUELLE ».

Dr Raharison