mercredi 25 janvier 2017

Jeunes & jeunesse

Posted by admin On septembre - 14 - 2011 ADD COMMENTS

.

« Il faut que jeunesse se passe ». Une phrase bien connue qui semble refléter l’importance de ce fameux stade qu’est la jeunesse dans le cycle de la vie de l’homme. Pendant l’enfance, on ne réalise pas encore grand-chose. On passe la majeure partie de notre temps à jouer et à s’amuser. Nos parents sont là pour gérer nos petits soucis et c’est justement leur rôle. A partir d’un certain moment, plus précisément au stade qu’on appelle le « teenage » (environ 12 ans), les préoccupations commencent. Les différents problèmes surgissent au fur et à mesure : problème de cœur, problème de communication avec les parents,… L’adolescence est l’âge rebelle où l’on ressent le besoin de s’affranchir et de défier les règles de comportement établies auparavant. Ecole buissonnière, jeux, alcool, cigarette, drogue, sexe sont toutes des tentations qui font succomber plus d’un. L’envie de découverte et les mauvaises fréquentations en constituent les principales causes.

Il y a un vers célèbre qui dit « Profitons de la jeunesse pour goûter au plaisir car pendant la vieillesse on ne pense qu’à vieillir » Raison pour laquelle les mots d’ordre qui gouvernent certains jeunes d’aujourd’hui « carpe diem » (cueillir le jour) et « hakuna matata » (sans souci » Du coup, ils profitent à fond de la vie et de chaque seconde comme si c’était la dernière. L’on se rend compte que l’on ne vit qu’une fois et que la vie est trop courte. Mais il arrive que cette philosophie dérive et justifie n’importe quelle folie genre sauter à l’élastique du haut d’un pont ou rouler à vive allure sur une autoroute.

Qui dit jeune dit fraîcheur, énergie, créativité, impulsivité, tonus, dynamisme… Les expressions « être vert » et « être dans la fleur de l’âge » illustrent bien ceci. Pendant la jeunesse, on est amené à faire des choix et à prendre des décisions qui auront inéluctablement des impacts sur notre vie future que ce soit sur le plan professionnel, personnel, familial, matrimonial,…C’est justement pourquoi, il est impératif de faire le bon choix pour éviter les éventuels regrets qui arriveront sûrement trop tard.

.

.

Etre jeune c’est déborder de cette frénésie qui nous pousse à dépasser nos limites et à explorer pleins de nouveaux horizons. Toutefois, il ne faut jamais oublier que c’est pendant la jeunesse qu’on se construit, c’est le pilier du futur. Mieux vaut la vivre en effectuant des activités instructives que de la gaspiller dans les night club ou les salles de jeux. « La jeunesse montre l’homme comme le matin montre le jour» (John Milton).

Hasina D.

Journée Internationale de la Jeunesse (J.I.J)

Posted by admin On août - 15 - 2011 ADD COMMENTS

.

TOUS LES JOURS, ENCORE DE NOMBREUSES PHOTOS A VENIR !…

.

Le 12 et le 13 Août, Psymada a soutenu à 100 % le Conseil Régional de la Jeunesse d’Analamanga (CRJA) pour la célébration de la J.I.J 2011. Un évènement qui a eu lieu en deux endroits différents, devant le Stade Municipal de Mahamasina mais également à Antanetikely-Ambohijoky.

Mis à part les organismes et Associations qui ont participé depuis plusieurs semaines à la préparation de ces deux journées, Psymada a encore fait preuve de son efficacité car juste en 24h, il a pu fignoler avec la CRJA, la touche finale des deux évènements phares de cette célébration : le Flash Mobile et le Tournoi de Basket Ball !… Pour l’appuyer dans ce grand défi, Psymada a pu convaincre AIRTEL MADAGASCAR d’une part et le GROUPE SONO CD d’autre part ; deux des fidèles partenaires du Blog des Jeunes de 16-25 ans.

Après une première collaboration en 2009, c’est toujours avec autant d’enthousiasme et d’énergie que Psymada soutien la CRJA car à travers cette entité, il encourage les dizaines d’associations qui y sont affiliées. Dans ses activités, Psymada veut à tout instant mettre en exergue « qu’Indépendance et Liberté d’action peut rimer avec Partenariat et Développement » !… Ainsi, les jeunes, par eux-mêmes vont apprendre à se débrouiller à se dépenser, à persévérer, à gagner et être amplement satisfait. Et tout cela grâce à la solidarité, une bonne organisation et un minimum de soutien !…

Ainsi, le Vendredi depuis 7h du matin, c’est devant le Stade de Mahamasina que se sont regroupés les centaines de jeunes du #FMG venus participer au Flash Mobile organisé pour l’occasion. Depuis plusieurs jours, de nombreuses séances de répétitions ont précédé cet évènement et pendant les dizaines de minutes qu’a duré chaque choré du Flash Mob, les participants ont pu transmettre la Joie de Vivre, l’Insouciance et un esprit de Liberté aux passants et aux automobilistes complètement étonnés mais merveilleusement séduits !… Bravo à ces jeunes qui nous ont donné à tous une bonne leçon de Vie !…

En fin de matinée, après une belle ambiance dance party, direction à Antanetikely Ambohijoky pour la suite des évènements. Il a fallu beaucoup de courage, un bon bain de poussière et 1h ½ de temps pour parcourir les 18 km de piste à partir d’Anosizato et passant par Isaingy, Ankadivoribe, Soalandy puis Ampahitrosy. Selon l’histoire, Ambohijoky est une colline où siégeaient les manisotra, une tribu connue pour son courage et son esprit guerrier et qui avait donné beaucoup de difficultés au Roi Andrianampoinimerina, quatre attaques et beaucoup de pertes avant de réussir à les vaincre. Depuis, Ambohijoky était devenue l’une des collines sacrées où le roi avait fait construire un rova et où il y installa l’aînée de ses douze épouses, la princesse Rafotsirabodo.

C’est au CEG de ce village très typique d’Antanetikely que le QG des jeunes a été installé pour ce WE du 15 Août. Et autour d’un beau terrain de basket bitumé ont été mis en place les différents tableaux avec affiches et Posters expliquant les diverses activités des Associations venues participer à cette JIJ. Les animations ont tourné autour du la discussion et le partage entre Jeunes des villes et des campagnes, tel le thème de cette Année Internationale 2010-2011 qui finit : DIALOGUE & COMPREHENSION MUTUELLE !…. En somme, un véritable échange pour ne citer que la préparation des différents repas par les locaux pour les visiteurs contre la modique somme de 1000 Ar ainsi que les moments de partage pour la mise en place des lieux pour les activités, le repas, le couchage,… Et le Top, c’étaient les instants de Flash Mob avec la population sur le terrain de Sport et dans la rue du village, la sensibilisation des habitants par les jeunes de Tana sur les thèmes choisis ( Non au mariage précoce, à la corruption, aux rapports sexuels non protégés,…), et enfin le tournoi de Basket dont la finale s’est justement disputé entre les jeunes de l’association L 32 et l’équipe des jeunes d’Ambohijoky même. Si les locaux n’ont pas gagné, ils ont eu le mérite d’avoir participé à la dernière manche car les 3è et 4è équipes ont été issues de l’agglomération tananarivienne.

Pour cette célébration, Psymada n’a pas lésiné sur l’énergie et les moyens en amenant les partenaires AIRTEL et SONO CD), par la présence quasi permanente de son Manager et de sa Responsable de la Communication durant les deux jours puis en offrant la belle coupe pour l’ équipe championne, le Ballon de Basket pour les Jeunes d’Ambohijoky et en offrant les T.Shirt et Casquettes d’Airtel pour les équipes qui ont obtenues la deuxième et la troisième place.

 

Pour cette célébration, GRAND BRAVO à la CRJA, BRAVO aux Jeunes d’AMBOHIJOKY, BRAVO aux différentes ASSOCIATIONS de JEUNES qui ont participé au Flash Mob et à la Rencontre d’Ambohijoky!… VIVE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE ET VIVEMENT L’ANNEE PROCHAINE !…

 

.

A tous les jeunes qui ont l’intention de créer et d’organiser de beaux projets, Psymada est toujours prêt à leur donner un coup de pouce ou à contacter les éventuels Partenaires pour les soutenir !… Il suffit d’aller sur le Blog, d’écrire directement dans la rubrique « Commentaires » en donnant les adresses mail et téléphone du responsable (après inscription en haut de page et à droite) ou mieux, d’écrire carrément un article ou un reportage sur le projet et de l’envoyer directement à Psymada : admin@Psymada.com.

 

JeanChri & Psymada

 

 

RENCONTRE ENTRE PSYMADA ET LE BUREAU INTERNATIONAL DE LA JEUNESSE

Le Mardi 24 Août, PSYMADA par l’intermédiaire du Dr Raharison a rencontré Madame Anne Demeuter, Coordinatrice du Programme jeunesse en Action du Bureau International de la Jeunesse (BIJ) à Bruxelles. Cet entretien a permis aux deux parties de parler de leur service respectif. Théoriquement, le BIJ n’a pas de relation directe avec Madagascar mais pour PSYMADA, c’était d’abord une visite de courtoisie mais surtout un moment pour échanger avec une personne référence en ce qui concerne les jeunes et qui de surcroit travaille dans un bureau spécialisé dans la prise en charge de la jeunesse. Le minimum serait d’ailleurs de préciser dans cet article combien l’accueil était chaleureux, la discussion riche d’informations et d’échange d’expériences. En tous cas, Grand merci au BIJ et à Madame Demeuter en particulier car l’absence de relations entre nos deux pays aurait pu être une raison suffisante pour ne pas recevoir un représentant de PSYMADA.

.

MAIS QU’EST CE QUE LE BIJ ?

Ce service est rattaché à la Communauté française de Belgique et œuvre pour la rencontre des jeunes de Bruxelles et de

la Wallonie (partie francophone de la Belgique)

avec d’autres Jeunes et vers d’autres Cultures. Ces rencontres de jeunes sont soit locales (entre jeunes belges) soit internationales avec des jeunes européens, québécois et africains. Les jeunes concernés doivent être issus de pays qui ont un accord avec la Communauté Française de Belgique. Le BIJ soutient et finance plusieurs types de projet qui sont soit :

– Individuel à type de Volontariat, de stage ou de formation professionnelle voire de visite d’étude.

– En groupe issu d’une Association ou de simples groupes dont les membres sont liés par un objectif commun.

– Local, concernant la vie d’un quartier, d’une communauté ou d’une ville.

– En faveur des Animateurs de jeunes, pour formation, séminaire ou échanges avec d’autres associations.

.

QUELS TYPES DE PROGRAMMES SONT PRIS EN CHARGE PAR LE BIJ ?

Pratiquement, 3000 jeunes de Wallonie et Bruxelles réalisent par an des projets soutenus par le Bureau International de la Jeunesse. Les projets soutenus par le BIJ entrent dans le cadre de Programmes préétablis parmi lesquels, il faut citer :

– Le Tremplin Jeunes qui permet le séjour à l’étranger pour l’apprentissage d’une langue en travaillant dans une association. Il favorise aussi l’approfondissement d’une connaissance dans une entreprise, dans une association voire la participation à une formation professionnelle, à des stages et des colloques.

– Le Bel’j est un projet qui favorise les échanges linguistiques entre les communautés de la Belgique. Par ce biais, un ou des jeunes peuvent apprendre la langue et travailler dans une association dans les deux autres régions linguistiques de la Belgique, celle néerlandophone ou celle germanophone.

– L’Eurodyssée offre aux jeunes diplômés la possibilité de faire des stages d’enrichissement et de perfectionnement dans une dizaine de pays d’Europe participant au même programme.

– Axes Sud est un programme qui suscite les échanges bilatéraux entre la Communauté Française de Belgique et certains pays d’Afrique (Algérie, Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Maroc, République démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Tunisie). Des jeunes belges peuvent partir dans ces pays comme ceux des autres pays peuvent venir en Belgique.

– Projet au Québec est un échange de jeunes entre la Communauté Française de Belgique et le Canada Francophone.

– Jeunesse et Action est un programme à gestion multiple avec la Commission Européenne, les autorités de chacun des pays européens qui y participent, le BIJ pour la Belgique francophone puis enfin l’Agence exécutive éducation audiovisuelle et culture. Ce programme concerne la promotion de la citoyenneté européenne, la démocratie, l’égalité des chances, le développement des valeurs telles la tolérance, la solidarité, l’entraide,…

.

PSYMADA, SA PHILOSOPHIE, SES AMBITIONS :

Malgré l’absence d’accord entre Madagascar et la Belgique Francophone dans le cadre de la jeunesse, il est évident que l’objectif de ces deux entités est similaire : « le Bien être et le Développement des jeunes et des Ados ». Pour PSYMADA, les limites administratives n’empêchent pas le partage d’informations, les conseils voire les éventuelles collaborations ne seraient-ce que ponctuelles entre le BIJ et PSYMADA. En effet, si le Bureau International de la Jeunesse agit spécifiquement sur les groupes ou sur une communauté de jeunes d’une région voire d’un pays (la Belgique), PSYMADA lui, souhaiterait faire participer le maximum de jeunes à ses activités en ligne, quelque soit leur origine ou leur lieu de résidence. Son action via le « virtuel » lui permet d’agir en complémentarité avec les actions sur terrain du BIJ, de ses partenaires et des divers services qui œuvrent dans le même sens. Dans le Blog, l’inscription au « Club Jeunes d’Ailleurs * » de cette jeune génération d’Europe ou des autres pays, parallèlement à l’adhésion au « Club Local » de celle habitant à Madagascar , va favoriser l’élaboration « on line » de projets communs. Plus tard, PSYMADA souhaiterait que la réalisation pratique de tels projets, avec la participation de sponsors et partenaires, se fasse sous forme d’échanges entre jeunes, tant au niveau local, national qu’international voire inter continental.

.

Pour PSYMADA, en ce 21è siècle, grâce aux sciences et à la technologie, les distances s’amenuisent, les échanges s’améliorent. Si d’antan on raisonnait en terme de villages, de villes puis de pays, de plus en plus les enjeux mais aussi les bénéfices deviennent communs et touchent toute l’humanité. Et à l’image de l’Europe puis de la mondialisation, l’ouverture des frontières et le mélange des cultures devraient favoriser le « Partage »: le meilleur moyen pour transmettre les « Valeurs » pour que celles-ci s’étendent, s’enrichissent et deviennent universelles.

.

Pratiquement grâce aux différentes pages qui leurs sont proposées sur Psy-Jeunes.Ados, les jeunes, individuellement ou de par leur association et quels que soient les pays où ils se trouvent pourraient:

Écrire des articles sur un thème d’intérêt général (lien)

Exemple : la jeunesse et le sport, la jeunesse et son avenir, la jeunesse et l’alcool,…

Réaliser un reportage sur des faits ou des réalisations pouvant concerner les jeunes

Exemple : Lutte contre la prise de drogue dans le lycée de….. ; Réalisation d’un projet skatepark par les jeunes de la commune de…. Etc.

Partager des expériences par rapport à sa petite entreprise, son métier et les différentes démarches ou difficultés rencontrées .

Exemple : Le jeune peintre, le jeune footballeur professionnel, le jeune agriculteur …..

Faire part des initiatives volontaires prises par certains jeunes dans le cadre de leur village, leur communauté. Autant pour ceux qui voudraient faire du volontariat mais ne savent comment s’y prendre. Une manière toute simple de mettre en évidence ceux qui se dévouent, de susciter l’engagement des autres tout en touchant les éventuels partenaires.

Réaliser l’interview d’une personne référence même un adulte et qui pourrait, de par son parcours, servir d’exemple aux jeunes.

Exemple : Interview d’un directeur de banque, d’un astronaute, d’un cadre de l’union européenne,…

Ecrire des annonces diverses à destinées locales, régionales voire internationales : recherche de correspondants, de collaborateurs pour un projet, annonces de spectacles, d’évènements , voire de ventes entre les jeunes, jusqu’au Troc, aux partages de locations,…etc.

.

D’autre part, les organismes qui s’occupent des jeunes comme le Bureau International de la Jeunesse, le Service Volontaire International, Jeunesse et Reconstruction,…etc pourraient intervenir sur PSYMADA pour parler de leurs objectifs et transmettre aux jeunes des infos et des thèmes bien ciblés. Un échange de Liens entre PSYMADA et les divers sites en faveur de la jeunesse pourrait également être envisagé.

.

Enfin, en prenant l’exemple de Madagascar, s’il a été dit que la conservation de la biodiversité de sa faune et de sa flore est directement liée à son insularité; dorénavant, plus aucun individu, aucun peuple ni aucune nation ne peut prétendre vivre reclus et ignorer les expériences vécues par l’autre, les autres. La personnalité et l’intégrité sont primordiales mais la communication et les échanges sont aussi essentiels.

.

Il est vrai, ce projet est ambitieux, certains l’ont même taxé d’illusoire mais PSYMADA est de ceux qui pensent que:

Ce que nous n’arriverons pas à faire en « BIEN », tôt ou tard, d’autres que nous pourraient malheureusement le faire en « MAL »!…

Et si de plus en plus on associe le Développement Durable à l’Avenir de notre Planète, il est aussi logique de passer par le « DÉVELOPPEMENT DE L’INDIVIDU » pour espérer un jour aboutir au « DÉVELOPPEMENT DE L’HUMANITÉ »!…

.

Dr Raharison
.
.
.

LA VOIE DES JEUNES

Posted by admin On mai - 2 - 2011 ADD COMMENTS

A l’heure actuelle, beaucoup de jeunes ne savent quoi faire exactement de leur vie. Nombreux sont indécis quant à la voie qu’ils aimeraient prendre. En effet, rares sont ceux qui décident de leur propre avenir puisque pour un certain nombre d’entre eux, ce sont les parents qui imposent.

L’acceptation de la décision des parents est surtout due à la notion de respect qu’ils nous ont inculqué et qui font donc partie de nos valeurs. D’un autre côté, il y a aussi la peur de les décevoir…Cependant, cela pourrait avoir des incidences sur l’avenir même du jeune vu que pour la plupart, les choix des parents ne concordent pas avec les leurs. Alors ils entreprennent les choses sans enthousiasme palpable ni manifeste. La solution à cela serait donc que les parents acceptent le choix de leurs enfants qui ont grandi et qui devraient entrer dans un monde plus actif.

Le problème réside dans comment arriver à convaincre les parents de tout cela ? Comment les faire accepter nos choix ? Comment les persuader que nous sommes en mesure de prendre notre vie en main ? Que nous sommes prêts à être indépendants et responsables ? Que nous voulons faire quelque chose qui nous plaît ?…Parce que nous, jeunes, aspirons à être libres dans nos décisions pour que nous ne nous sentions pas oppressés. Lorsqu’on nous indique toujours quoi faire sans pouvoir contester, nous ne faisons pas les choses avec plaisir pour notre plaisir mais nous le prenons plutôt comme un devoir pour faire plaisir à nos parents, pour les rendre fiers…Mais donc sommes-nous prêts à sacrifier notre bonheur pour seulement les rendre fiers ?

Ne croyez-vous pas que nous devons prendre notre destin en main ? Prendre la voie qui nous semble la meilleure pour nous ? La voie pour laquelle nous avons envie de surpasser nous-mêmes tous les obstacles ? Cela semble être une évidence dans la mesure où contredire les parents ne serait pas interprété ni jugé comme une désobéissance ou un irrespect de notre part …

Mais comment parvenir à changer cette mentalité ?

Nadège

.

Petite commune de la province de Namur et de la région du Condroz, Havelange avec les 9 villages qui la composent se trouve à 86 km de Bruxelles et à 28 km de la capitale wallonne. Elle est située dans une très belle région vallonnée dénommée également « les Vallées des Saveurs » en raison des nombreuses fermes spécialisées dans l’élevage de bétail (la fameuse race de boucherie le Blanc Bleu Belge), dans la production de fromage et pour les plats traditions qu’on peut y déguster.


.

Tout est prêt pour recevoir le public !…

.

Avec seulement 5000 habitants, Havelange est néanmoins une petite ville qui bouge à l’image de ses jeunes qui dès 1982-83 ont participé à la restauration de La Ferme-Château des Tilleuls. Il s’agit d’un bâtiment du XVII è siècle flanquée de deux tourelles d’angle et classée depuis 1984. Ce bâtiment est en plein centre de la localité, situé en contrebas de l’église Saint Martin et accueille dorénavant le Centre pour les jeunes de la commune.

.

.


C’est en faisant des recherches sur le net concernant les Foyers de Jeunes en Belgique que nous sommes tombés sur cette petite commune dont l’ampleur de ses activités notamment estivales nous a particulièrement attiré. Suite à un contact par courriel, un coup de fil suivi d’une invitation et nous voilà sur place pour assister au WEAD (Week-End d’Août Dingue) qui a eu lieu le 06-07-08 Août 2010.

.Un Spectacle haut en couleur et de grande qualité

mené d’une main de maître par Raphaël, le Coordinateur du foyer (à gauche ).


Le vendredi soir, nous avons assisté à une très belle soirée Cabaret. L’organisation et l’animation ont été assurées par les jeunes membres inscrits. Des parents et d’autres adultes aussi talentueux que les juniors y ont participé également. Au total, une belle et grande scène digne d’un grand spectacle du showbiz, un répertoire très varié de chants, de musiques et de danses, et enfin une ambiance dominée par les applaudissements et les cris des 500 spectateurs : les habitants du village, les familles et les amis.

.


 

Ce grand Spectacle était le fruit d’innombrables heures de travail au sein des ateliers du Foyer. Il n’était donc pas étonnant que la fête se soit prolongée très tard sous la chaleur d’un barbecue et animée par les mix du meilleur DJ du coin. Le samedi et le dimanche la fête s’est prolongée par un « Contest » de Skateboard sur le nouveau Skate Park de la ville, sans oublier les diverses animations organisées pour les enfants. Enfin, le dimanche après midi, plus de trac pour les participants ni de stress pour les organisateurs car tout le monde s’est réuni devant la scène pour assister à un Concert gratuit bien mérité et animé par le groupe Plug In.

.

.

Le public n’en revenait pas, le talent des artistes était plus que surprenant !…

.

Durant cette visite, nous en avons profité pour rencontrer le Coordinateur du Foyer, Monsieur Raphaël GÖBBELS, également animateur du centre, lui-même aidé de quatre autres collègues. Après cet entretien, nous n’étions nullement étonnés que le foyer ait autant d’énergie et d’initiative, à l’image de son premier responsable. Et selon Raphaël, l’objectif principal du foyer est de faire des jeunes des Citoyens Responsables Actifs, Participatifs et Solidaires. Et pratiquement, ce rôle est basé sur quatre axes :

1- Accueil des jeunes de 12 à 26 ans qui s’adhérent sur paiement d’une cotisation de 2,5 € par an. Mais la notion d’âge n’est surtout pas limitative car des plus jeunes viennent y apporter leur candeur comme les plus âgés y mêlent leur expérience. Environ 200 membres par an y sont enregistrés. Le foyer est ouvert le mercredi après midi et soir, le vendredi soir puis la journée et la soirée du samedi. C’est un lieu de rencontre, de discussion et de partage et le week end, une vente de boissons se fait sur place.

Côté four, un accueil des plus chaleureux et pour les tickets, une vente des grands jours !…

.

2- L’élaboration de projets : Il existe avant tout, trois grands projets qui sont incontournables dont le Grand Feu de la Saint Jean à la fin de l’hiver, la célébration de la Saint Nicolas en décembre et le Week End d’Août Dingue (WEAD) en été. Tous les membres s’engagent dans la réalisation de ses grandes festivités dont l’objectif est d’animer toute la commune. A côté de ces projets pré établis, Il y a également les projets venant des jeunes eux-mêmes. Ceux-ci proposent des thèmes (seul ou en groupe) et le foyer les aide à les réaliser. Au cours de la réalisation, ils peuvent utiliser gratuitement les infrastructures existantes et ils sont également soutenus lors d’éventuels recherche de financement. A chaque fois, les différents projets leur apprennent à tout organiser d’eux-mêmes, à rentrer dans leurs frais mais sans besoin d’en tirer des bénéfices.

.

Admirez ce mélange des générations!…

.

3- Les Ateliers : Citons les disciplines existantes, la Sculpture, la Cuisine, la Guitare, la Percussion, la basse, le synthétiseur, la batterie, le chant et le Théâtre. Environ 80 membres y participent tous les ans. Des Stages sont également organisés selon les demandes ou les besoins des jeunes : stage de BD, de Dessin, de musique Rock, de musique électronique,…

BRAVO !… Très beau spectacle et un très bon public !…

4- Activités décentralisées dans les 9 villages qui constituent Havelange. Des animateurs à mi-temps y vont pour organiser selon les demandes et les besoins, des activités de proximité en faveur de la jeunesse de chaque entité.

 

A la fin de notre entretien, Raphaël nous rapporte l’exemple d’un super projet réalisé par les jeunes de son foyer, un projet de 49.000 €, celui du Skate park d’Havelange. Depuis sa préparation jusqu’à sa réalisation, il leur a fallu batailler pendant 6 longues années. Selon lui, une petite quinzaine de jeunes au lieu de glisser sur les trottoirs de la ville ont un jour émis le souhait de le faire sur un espace approprié. Avec l’aide des encadreurs du Foyer, ils ont effectué toutes les démarches administratives ainsi que les recherches de financement. Une fois l’emplacement adéquat trouvé, ils se sont entourés de copains issus du réseau des skateurs et venants des quatre coins du pays pour la réalisation. Ainsi, le Concrete Flow Skateparks et l’asbl BRUSK ont répondu à cet appel et y ont participé activement. Ils ont fait les études et réalisés les plans et toujours avec les jeunes de Havelange s’est faite la construction. N’oublions pas la participation de la Commune et de ses ouvriers et notamment lors du terrassement.

( Photo – Concrete Flow Skateparks)

.

Pratiquement, les vacances 2008 et 2009 ont été mises à profit par la jeune génération pour le coulage du béton. Une super organisation s’est faite, de nombreux jeunes venant de toute la Belgique et même d’ailleurs sont venus habiter sur place voire camper pour allier l’utile et l’agréable. Au final, Havelange est la première petite commune de Belgique à avoir un tel Skate Park !…

Si au départ, ces jeunes traînaient sur les trottoirs, dérangeaient les riverains et n’étaient pas à l’abri des diverses tentations, actuellement ils occupent un terrain de sport comme un autre, ils ont d’autres motivations et d’autres enjeux et de surcroît sont fiers de leur réalisation !…

En somme, cette construction reflète une très belle image de solidarité entre les jeunes, unis par une passion : la Glisse !…Un projet qui reflète également la Compréhension et la belle Collaboration inter générationnelle !…

GRAND BRAVO HAVELANGE !… C’est vraiment à l’image de ce que Psy-Jeunes Ados a toujours voulu et voudrait transmettre par le biais de ce BLOG !…

.

Mireille

(Dr. Raharison)

Année Internationale de la Jeunesse

Posted by admin On août - 17 - 2010 ADD COMMENTS

« DIALOGUE  ET  COMPREHENSION  MUTUELLE », tel est le thème choisi par les Nations Unis pour l’Année Internationale de la Jeunesse, célébrée  d’Août  2010  à  Août  2011. Et la date du 12, jour de son lancement correspond également  à  la  « Journée  Internationale  de  La  Jeunesse ». L’objectif serait  pour l’ONU  de « promouvoir la participation pleine et effective des jeunes dans tous les aspects de la société » (Nicola Shepherd). C’est dans cette optique que Psymada, voilà un an a créé ce Blog dont la motivation est de regrouper les Ados/Jeunes de diverses origines et de diverses régions dans un espace de communication et de partage. Pratiquement, ils peuvent  autant  y écrire librement des articles, des commentaires et participer au forum ainsi qu’adhérer au Club en y apportant leurs idées par rapport à leurs thèmes de prédilection.

Contrairement à cette tendance de la société moderne qui pousse l’individu vers l’isolement. Faisant également abstraction de cet « anonymat » favorisé généralement par internet et qui incite au mensonge et à l’irrespect,  Psymada grâce à ce Club, bâti sur une  philosophie d’ouverture et de valorisation, veut mettre en évidence nos jeunes. Il souhaite les unir  grâce à des échanges d’idées voire à l’élaboration de projets. Et comme il a été maintes fois répété dans ce Blog et lors des conférences de presse, Psymada voudrait compter sur les partenaires pour la mise en pratique  des dits projets et spécialement ceux orientés vers l’amélioration de l’homme et de son environnement.

En résumé, Psymada veut responsabiliser davantage nos Ados et Jeunes, leur faire prendre conscience du présent et leur faire participer directement à l’élaboration de leur avenir. Bref leur faire comprendre combien ils sont autant  indispensables que les adultes et notamment leurs parents dans une « Cause » qui est commune à tous !…

Pour Psymada, ceci doit passer par l’amélioration de l’estime de soi, l’estime de l’autre et surtout, quelque soit l’âge. Ce qui est d’ailleurs fondamental pour favoriser tout Dialogue, seul moyen pour aboutir à une quelconque compréhension. Une compréhension entre les jeunes d’une part mais aussi inter générationnelle. Ainsi de fil en aiguille nous rejoignons ce thème choisi par les Nations Unies pour célébrer l’Année Internationale de la Jeunesse et que nous citons à nouveau : « DIALOGUE  ET  COMPREHENSION  MUTUELLE ».

.

 

Dr Raharison

« DIALOGUEETCOMPREHENSIONMUTUELLE », tel est le thème choisi par les Nations Unis pour l’Année Internationale de la Jeunesse, célébrée d’Août 2010 à Août 2011. Et la date du 12, jour de son lancement correspond égalementàla  « JournéeInternationaledeLaJeunesse ». L’objectif seraitpour l’ONUde « promouvoir la participation pleine et effective des jeunes dans tous les aspects de la société » (Nicola Shepherd). C’est dans cette optique que Psymada, voilà un an a créé ce Blog dont la motivation est de regrouper les Ados et les jeunes de diverses origines et de diverses régions dans un espace de communication et de partage. Pratiquement, ils peuvent autanty écrire librement des articles, des commentaires et participer au forum ainsi qu’adhérer au Club en y apportant leurs idées par rapport à leurs thèmes de prédilection.

Contrairement à cette tendance de la société moderne qui pousse l’individu vers l’isolement et à internet en général qui incite à se cacher derrière l’anonymat et à favoriser l’altercation en ligne, Psymada grâce à ce Club, bâti sur une philosophie d’ouverture et de valorisation, va mettre en évidence nos jeunes et les unir par rapport à des échanges d’idées jusqu’à les susciter à la mise à jour de projets. Et ce sera grâce à ses partenaires que Psymada va dans un deuxième temps, faciliter la réalisation des dits projets et spécialement ceux orientés vers l’amélioration de l’homme et de son environnement.

En résumé, Psymada veut responsabiliser davantage nos Ados et Jeunes, leur faire prendre conscience du présent et leur faire participer directement à l’élaboration de leur avenir. Bref leur faire comprendre combien ils sont autantindispensables que les adultes et notamment leurs parents dans une « Cause » qui est commune à tous !… Et pour Psymada, ceci passe par l’amélioration de l’estime de soi, l’estime de l’autre et tout cela indépendamment de l’âge. Ce qui est d’ailleurs fondamental pour favoriser tout Dialogue, seul moyen pour aboutir à une quelconque compréhension. Compréhension entre les jeunes d’une part mais aussi inter générationnel. Ainsi de fil en aiguille nous rejoignons le thème de l’Année Internationale de la Jeunesse choisi par les Nations Unies et que nous citons à nouveau : « DIALOGUEETCOMPREHENSIONMUTUELLE ».

Dr Raharison

 

La Tribune Officielle avec les représentants du Centre d’Information des Nations Unies (CINU), de la Fondation Tany Meva et du Réseau des Associations pour l’Appui au Développement (RASADE).

.

De nombreuses manifestations centrées sur la jeunesse ont été organisées:

.

.

Lauréat Questions sur l’Environnement – catégorie 17 à 25 ans

RADILOFE Randiniaina – CPO ICM

.

.

Concours de mascottes

ESSCA (Baobab) et CEG ALASORA (Papillon comète de Madagascar)

.

.

Ambassadrice de l’Environnement

SOANDRY Ratsimbazafy Passy – CPO La Pépinière V Amohijatovo

.

.

Concours de chant

RAMARIVOLOLONA Maeva Henitsoa et FALIHENINTSOA Nomena – Collège ESCA

.

.

Lauréat Questions sur l’Environnement – catégorie 13 à 16 ans

RANDRIANJATOVO Sama David – CPO Arc En Ciel

Concours de dessin

RAKOTOSON Loïc Andoniaina – Collège Privé Hibiscus

Concours de poème

RAZAFIMBELO Alain Larah (« L’avenir de notre planète)

.

.

Concours d’exposition

ICM (« 10 merveilles de Madagascar »)

.

.

.

.

SPORT :

Basket masculin niveau Ecole Supérieure

ESSCA

Basket Féminin niveau Ecole Supérieure

INSPNMAD

Basket masculin niveau Lycée

Lycée Gallieni

Basket masculin niveau collège

Collège Privé Hibiscus

Basket féminin niveau collège

CEG ALASORA

.

.

Le moment de l’Interview, l’heure du Bilan de cette Journée!…

Félicitation au CINU et à ses Partenaires !…

Objectivement, c’était très riche d’enseignement et l’engagement de tous ces Ados et Jeunes autant pour la défense de l’Environnement que pour la Biodiversité ne peut être que synonyme d’ ESPOIR !…

BRAVO aux différents participants et Bon Courage pour la suite !… Sachons profiter de ces moments de Satisfaction et de Valorisation pour nos jeunes même si l’évidence nous rappelle , n’ayons pas peur de le dire, que  » Demain sera un autre jour !… »

Posons nous enfin la question : De telles manifestations sont-elles suffisamment médiatisées ?… Les jeunes des différents districts et faritany sont-ils autant conscientisés ?…

.

 

.

FIN DE L’ ÉPISODE !…

.

Sylvia et

Dr Raharison

.

.

.