mardi 24 janvier 2017

 

.Logo-PsymadaCARLTON

.

 

.

 

.

Pour son dixième Anniversaire, le samedi 05 novembre au gymnase couvert de Mahamasina, Dih’Art avec à sa tête Rijamanitra Randrianarisoa a réussi haut la main son défi, organiser « Le premier grand prix de Madagascar de danses sportives » !… Un grand Bravo car ce Club est probablement la première Association Sportive locale, à avoir préparé et réalisé à elle toute seule et avec brio, deux Compétitions en une, véritable exploit de haut niveau et d’envergure nationale. La concentration des juges issus des différents Club doublés de la vigilance des scrutateurs ont permis aux couples de danseurs, d’être noté comme dans tout tournoi de classe internationale. Grâce à ce premier Grand Prix, les meilleurs participants ont obtenu des points et au fur et à mesure des compétitions qui vont suivre, chacun va essayer autant de défier sa précédente performance que de battre les autres concurrents. Si pour les Compétitions à points, les figures de danses étaient imposées ou limitées, lors des Tournois Open les figures étaient libres. Enfin, selon la classe d’âge et les séries, chaque couple concurrent devait participer à 2, 3 ou 5 danses dont, Série?F?(Chacha,?jive),?Série?E? (Chacha,?Jive,?Rumba)?et?la?Série?D? (Chacha,?jive,?Rumba,?Samba? et? Paso?Doble). Ci-dessous, le nom des couples gagnants avec entre parenthèses leur club d’origine.

.

1er GRAND PRIX DE MCAR, COMPETITION NATIONALE A POINTS :

– Juvénile, série F, moins de 11ans : Mendrika & Mirindra (dih’art)

– Junior , série F , de 12 à 15 ans : Sitraka & Santi (dih’art)

– Junior , série E , de 12 à15 ans : Francky & Mihantatiana (Choreo)

– Youth, série E , de 16 à 18 ans : Ranja & Mahefa (Choreo)

– Adulte, série E , de 19 ans et plus : Stanislas & Amina (ts’art dihy)

– Adulte , série D, de 19 ans et plus : Michaël et Heidie (m2z)

.

COMPETITIONS OPEN

– Open Jeunes de moins de 15 ans : Francky & Mihantatiana (Choreo)

– Open Youth et adulte, 16 ans et plus : Jazzy & Tiana (tcmd)

.

En ce qui concerne les Trophées, signalons que par le biais de Psymada, l’Hôtel Carlton son fidèle Partenaire a offert un séjour W.E de deux nuits ( Petit Déjeuner, Repas avec Boisson, Accès Piscine et Salle de Gym,…) au couple adulte Lauréat du prestigieux Open de Madagascar, Michaël et Heidie. Le Blog a aussi gracieusement donné 100.000 Ar au couple youth gagnant et enfin des Promesses de Stage Découverte au sein d’Entreprises Partenaires pour six danseurs de plus de 16 ans. En tous cas, Psymada encore une fois a tenu à démontrer que pour lui, c’est fondamental d’aider les Jeunes volontaires et dynamiques tels le Club Dih’Art mais aussi les Danseurs eux-mêmes. Espérons que tous ces fabuleux exemples puissent donner de bonnes idées à tous nos jeunes et justement, nous profitons de l’occasion pour encourager ceux qui ont de beaux projets car ils peuvent toujours faire appel à Psymada et à ses Partenaires pour les réaliser. Enfin, Psymada tient à souhaiter un Très Bon Anniversaire à Dih’Art et que ses années à venir soient pour eux, aussi riche en évènements et en résultats.

Sur cette Photo, le Couple vainqueur du Grand Prix mettant à l’honneur le Partenaire Officiel de cet évènement  » l’Hôtel Carlton « , encore un des fidèles partenaires de Psymada.

 

.

Jean Chri & Psymada

 

 

.

PHOTOS-GALLERY

1er grand prix de danse sportive

Photo DSCF9939 (2)

Photo DSCF0002

Photo DSCF0005

Photo DSCF0009

Photo DSCF0010

Photo DSCF0011

Photo DSCF0012

Photo DSCF0019

Photo DSCF0020 - Copie

Photo DSCF9800

Photo DSCF9807

Photo DSCF9810

Photo DSCF9843

Photo DSCF9845

Photo DSCF9849

Photo DSCF9858

Photo DSCF9865

Photo DSCF9871

Photo DSCF9873

Photo DSCF9879

Photo DSCF9884

Photo DSCF9885

Photo DSCF9890

Photo DSCF9900

Photo DSCF9903

Photo DSCF9917

Photo DSCF9921

Photo DSCF9947

Photo DSCF9953

Photo DSCF9976

Photo DSCF9977

Photo DSCF9983

Photo DSCF9987

Photo DSCF9988

Photo DSCF9989

Photo DSCF9990

Photo DSCF9994

Photo DSCF9996

Photo IMGP3625

Photo IMGP3627

Photo IMGP3629

Photo IMGP3637

Photo IMGP3646

Photo IMGP3656

Photo IMGP3659

.

Ce travail consiste en la comparaison entre la révolution verte crée en 1 960, la révolution doublement verte apparue en 1 995 et l’agriculture biologique inventée en 1920 par Rudolf Steiner.

.

I- Quelques définitions

 

La Révolution verte (RV) a été créée en intensifiant les cultures grâce à des semences améliorées, des engrais de synthèse, ainsi que des produits chimiques pour lutter contre les maladies des plantes. Elle a eu comme conséquence la hausse des rendements des cultures ainsi que l’augmentation de la démographie.

La révolution doublement verte(RDV) tient compte des inconvénients de la RV. Si pour cette dernière, la hausse des rendements est un acquis, il faut tenir compte de l’écologie du milieu et tel est le changement apporté par la RDV.

L’ agriculture biologique(AB) respecte le vivant et les cycles biologiques propres à chaque être. Pour atteindre ces objectifs, les agriculteurs biologiques doivent respecter des cahiers de charges et des règlements qui excluent l’usage d’engrais et de pesticides de synthèse ainsi que les organismes génétiquement modifiés.

 

II- Quelques exemples

 

Si durant la RV, les cultures sont pures comme par exemple un champ de blé, lors de la RDV et de l’AB, les cultures sont associées et alternées, comme par exemple un champ de maïs avec une culture de soja.

Lors de la préparation du milieu, si en RV on obtient un sol nu, lors de la RDV, par exemple, dans le cas de la production de biocarburant, on doit préparer le sol. Dans ce cadre, il faut un labour profond pour enfouir les mauvaises herbes, planer le sol à la herse et semer les plantes de couverture pour éviter l’érosion du sol. On enfonce ensuite les boutures de canne à sucre à la bêche. Les plantes de couverture maintiennent alors l’humidité du sol et fertilisent ce dernier grâce à la transformation des débris végétaux en humus. Enfin, on apporte les engrais minéraux pour fertiliser la canne à sucre. A la suite de la mise en place de la canne à sucre, les racines des différents végétaux pénètrent plus facilement et ont facilement accès à l’eau grâce à la couverture végétale. A Madagascar, on peut obtenir jusqu’à 4 Tonnes/ha de canne à sucre et même plus selon la qualité du sol.

 

On notera que les engrais minéraux sont utilisés aussi bien en agriculture intensive qu’en RDV. Enfin, en AB, les engrais proviennent de sources animales ou végétales.

 

Dans l’éventualité de la gestion des maladies, si en RV, on utilise des produits chimiques, dans le cas de la RDV et en AB, la lutte biologique est préconisée. C’est ce qui se passe quand on utilise de la poudre de tabac pour lutter contre les maladies dues aux champignons, ou les coccinelles contre les pucerons.

 

Pour la gestion du risque, en RV, il y a spécialisation des cultures pour obtenir un maximum de productivité tandis qu’en RDV et en AB, il y a diversification des cultures. Dans l’occurrence de l’association maïs soja, par exemple, si la culture de maïs est ravagée par les parasites, on peut compter sur la culture de soja.

 

Enfin pour la gestion de l’élevage, si en RV l’élevage n’est pas forcément associé aux cultures, en RDV et en AB l’élevage est fournisseur de travail, d’engrais et constitue une épargne vivante.

 

III- Conclusion

 

Après avoir décrit les avantages et les inconvénients des différents systèmes de production, le choix d’un type de culture dépendra des objectifs que vous vous serez fixés pour votre exploitation. Ici, nous optons pour l’agriculture biologique pour éviter la pollution, et les maladies provoquées par l’utilisation des pesticides. En effet, en évitant les produits de synthèse, l’agriculture biologique préserve la qualité de l’air, du sol, et notamment de l’eau, du fait de la non utilisation des nitrates. De plus, l’agriculture biologique favorise l’utilisation de races animales et des espèces végétales les plus adaptées aux conditions écologiques régionales. A Madagascar, par exemple, si le zébu est présent dans toute l’île, son lieu de prédilection pour l’élevage reste quand même les milieux arides comme le sud de l’île ou l’ouest notamment à Tsiroanomandidy. Par ailleurs, en privilégiant la qualité à la quantité, elle ne crée pas d’excédents agricoles dont la conservation est coûteuse. Enfin, elle nécessite beaucoup de main d’œuvre, ce qui favorise l’emploi en milieu rural.

.

III- Tableau récapitulatif des différents types d’ agricultures.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

Myriam Schaffner

 

Bibliographie :

– Vers une révolution doublement verte : séminaire Futuroscope Poitiers 8 et 9 novembre 1995. CIRAD et Fondation prospective et innovation.

 

– Le système sous couverture végétale appliqué à la canne à sucre dans une perspective de production de biocarburant. Zanavelo Eugéno Arnel. 27 avril 2 007.

 

– Etat des lieux de la formation en semis direct sur couverture végétale permanente. Mai 2 007.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

– EVOLUTION DES SOCIETES

.

Le 31 Octobre 2011, selon les Nations Unies, la population mondiale a franchi le cap des 7 milliards. On était 6 milliards en 1999, et avec une augmentation de 200.000 individus en plus par jour, on atteindra la barre des 9 milliards en 2050 dont environ 2 milliards d’habitants en Afrique et 1,6 milliard en Inde : les deux zones qui seront les plus peuplées au monde. En ce qui concerne l’Europe des 27, la croissance serait moins importante, de 495 millions en 2008 il y aurait 506 millions d’européens en 2060. Et sauf changement, Le nombre de décès devrait même dépasser celui des naissances à partir de 2015, ce qui s’explique par le vieillissement progressif mais certain de la population. Si l’âge moyen actuel d’un citoyen de l’Union européenne est de 39 ans, il sera de 49 ans en 2050. Ce vieillissement est lié à l’augmentation de l’espérance de vie ainsi qu’à la diminution du nombre d’enfant par famille : une moyenne de 1,5 enfant actuellement.

Mais ce changement du profil démographique n’est pas aussi catégorique dans tous les pays. Prenons l’exemple de la Somalie. Selon l’Unicef, malgré la guerre civile et la malnutrition qui fait souffrir le 1/3 des enfants et qui augmente largement leur mortalité, ce pays compte actuellement 10 millions d’habitants. Et ce nombre devrait croître jusqu’à 22,6 millions en 2050 en raison du nombre d’enfants qui va jusqu’à 7 par famille. Tout porte à croire qu’à défaut de fortune, les pauvres veulent avoir plus d’enfants alors que les riches optent pour plus de confort et moins de « gamins». En effet, dans les milieux pauvres, les enfants sont considérés comme une richesse, et plus nombreux ils seront, plus importante sera la chance de sauver l’un ou l’autre de la famine et de la maladie. Les parents comptent aussi sur l’assurance d’une main d’œuvre gratuite liée au nombre d’enfants. Par contre, l’enfant paraît être un supplément de charge voire un obstacle à l’épanouissement personnel dans les familles aisées. Mettons nous à l’évidence, pour le vieux continent, les enfants à venir seront davantage issus de l’immigration ou des descendants de familles récemment immigrées. Certes, ces familles ont moins d’enfants en Europe par rapport à leurs compatriotes vivant dans leur pays d’origine mais elles en ont quand même plus que les européens eux-mêmes.

.

LA SOCIETE & / OU MOI

.

Pendant des siècles, les tribus puis les clans dominaient nos sociétés, l’union, l’entraide et le partage étaient les maîtres mots, un minimum nécessaire pour tenir tête à l’hostilité de la nature, un moyen pour se protéger des éventuels ennemis. D’années en années, pensant avoir dominé dame nature, les mots « nombre » et « unité » semblent pour l’homme, avoir perdu de leur valeur. La tendance « Moi d’abord » de l’homme moderne, son repli sur soi, sa confiance aveugle au High Tec et au contraire sa méfiance voire sa défiance vis-à-vis de son semblable ont largement transformé son quotidien. La société n’est plus qu’une multitude d’individus mis les uns à côté des autres et même parfois, « les uns sur les autres » !… Ainsi, la notion d’individu et d’unicité a fini par prendre le pas sur la notion de groupe et de solidarité. Et dans les sociétés modernes, même la famille n’est plus qu’une valeur refuge, moins on s’y réfère, mieux on se sent; sauf bien entendu, quand rien ne va plus. En fait, le monde de la représentation a davantage favorisé la culture de l’Ego. Il y a un changement du style de vie et les priorités semblent avoir changé. Même la vie à deux pour beaucoup devient un obstacle à l’épanouissement personnel et à la limite, l’âge du mariage est retardé. La femme se veut plus indépendante et plus axée sur une carrière professionnelle. Ce n’est pas pour autant que l’homme soit moins machiste. Ainsi, les années d’études se prolongent, le nombre de célibataires endurcis mais aussi les divorcés ne cessent d’augmenter,…

.

– QUESTIONS

.

Au total si on se réfère aux prévisions, l’Avenir démographique de l’Europe est il menacé ? Est-ce le prix à payer, au nom de « la Liberté » ? Toujours est-il que la notion de Liberté n’est elle pas tout simplement arbitraire ? Pire, la « Liberté » ne tend elle pas à devenir hautement subjective !…

Et si jamais, la notion de liberté avait des limites, qui serait apte à donner ou prévoir ces prétendues limites ? Ainsi, lesquelles des libertés citées ci-après (et qui apparemment semblent toutes justifiables) seraient justes ou tout simplement justifiées ? Ensuite, lesquelles ne le sont pas et pourquoi ?

« Liberté du citoyen, liberté de vote, liberté de la femme, liberté de l’enfant, liberté de penser, liberté de s’exprimer, liberté d’aimer, liberté de circuler, liberté de grève, liberté de mourir,… »

A suivre…

 

Psymada

 

Bibliographie:

– Déficit démographique : « Europe cherche enfants » Politique sociale – 03-06-2008 –  » http://www.europarl.europa.eu  »

.

– Enjeux Démographiques du XXlè siècle et le rôle de la Banque Mondiale  » http://siteresources.worldbank.org/HEALTHNUTRITIONANDPOPULATION/Resources/281627-1095698140167/PopNoteFrenchFinal.pdf « 

Jeunes & jeunesse

Posted by admin On septembre - 14 - 2011 ADD COMMENTS

.

« Il faut que jeunesse se passe ». Une phrase bien connue qui semble refléter l’importance de ce fameux stade qu’est la jeunesse dans le cycle de la vie de l’homme. Pendant l’enfance, on ne réalise pas encore grand-chose. On passe la majeure partie de notre temps à jouer et à s’amuser. Nos parents sont là pour gérer nos petits soucis et c’est justement leur rôle. A partir d’un certain moment, plus précisément au stade qu’on appelle le « teenage » (environ 12 ans), les préoccupations commencent. Les différents problèmes surgissent au fur et à mesure : problème de cœur, problème de communication avec les parents,… L’adolescence est l’âge rebelle où l’on ressent le besoin de s’affranchir et de défier les règles de comportement établies auparavant. Ecole buissonnière, jeux, alcool, cigarette, drogue, sexe sont toutes des tentations qui font succomber plus d’un. L’envie de découverte et les mauvaises fréquentations en constituent les principales causes.

Il y a un vers célèbre qui dit « Profitons de la jeunesse pour goûter au plaisir car pendant la vieillesse on ne pense qu’à vieillir » Raison pour laquelle les mots d’ordre qui gouvernent certains jeunes d’aujourd’hui « carpe diem » (cueillir le jour) et « hakuna matata » (sans souci » Du coup, ils profitent à fond de la vie et de chaque seconde comme si c’était la dernière. L’on se rend compte que l’on ne vit qu’une fois et que la vie est trop courte. Mais il arrive que cette philosophie dérive et justifie n’importe quelle folie genre sauter à l’élastique du haut d’un pont ou rouler à vive allure sur une autoroute.

Qui dit jeune dit fraîcheur, énergie, créativité, impulsivité, tonus, dynamisme… Les expressions « être vert » et « être dans la fleur de l’âge » illustrent bien ceci. Pendant la jeunesse, on est amené à faire des choix et à prendre des décisions qui auront inéluctablement des impacts sur notre vie future que ce soit sur le plan professionnel, personnel, familial, matrimonial,…C’est justement pourquoi, il est impératif de faire le bon choix pour éviter les éventuels regrets qui arriveront sûrement trop tard.

.

.

Etre jeune c’est déborder de cette frénésie qui nous pousse à dépasser nos limites et à explorer pleins de nouveaux horizons. Toutefois, il ne faut jamais oublier que c’est pendant la jeunesse qu’on se construit, c’est le pilier du futur. Mieux vaut la vivre en effectuant des activités instructives que de la gaspiller dans les night club ou les salles de jeux. « La jeunesse montre l’homme comme le matin montre le jour» (John Milton).

Hasina D.

Journée des Jeunes d’Ambohitrimanjaka

Posted by admin On septembre - 13 - 2011 1 COMMENT

.

.

Ambohitrimanjaka , ce vendredi 09 Septembre 2011

Fidèle à son engagement envers les jeunes et particulièrement avec les plus dynamiques d’entre eux, c’est toujours avec autant d’enthousiasme que Psymada a accepté l’invitation du Conseil Régional de la Jeunesse d’Analamanga (CRJA) pour l’accompagner dans ses nouvelles initiatives. Après la Journée Internationale de la Jeunesse célébrée à Ambohijoky, Antananarivo-Atsimondrano ( ), le CRJA a décidé d’implanter ou redynamiser les Conseils Communaux de la Jeunesse du faritany d’Analamanga. Vendredi dernier, c’était donc le tour de la Commune d’Ambohitrimanjaka, une bourgade à 10 km au nord ouest de Tana, avec ses 25 fokontany et ses 33.700 habitants dont 6.500 de 16 à 25 ans. Précisons, que cette collaboration entre les deux entités est née à partir de quelques objectifs communs :

Motiver le maximum de nos jeunes pour qu’ils soient désormais acteurs dans l’amélioration de leur quotidien. Leur faire prendre conscience des possibilités qui peuvent s’offrir à eux pour leur « Mieux Être ». Et le Blog Psy-Jeunes.ados avec son espace d’échange et de partage en est un exemple concret. Les aléas de la vie font que les valeurs véhiculées par le Blog et les divers messages apportés par les professionnels qui y interviennent, sont tels des guides, des références pour nos jeunes.

Faire comprendre l’importance des Connaissances et des Expériences qui, sans conteste, s’acquièrent au-delà des bancs de l’école et justement, le Blog avec les activités « on line » puis celles « out line » ne font que les enrichir.

Pour faire d’une telle journée une « Réussite », Psymada a fait appel à des « Partenaires » dont la participation a été indispensable pour la mise en place d’un programme à la hauteur des aspirations de nos jeunes. Faisons spécialement hommage au plus fidèle d’entre eux, le Groupe AIRTEL MADAGASCAR, en même temps « Partenaire Officiel » du Blog. Grâce à la compréhension et l’Engagement de son équipe, cette journée pleine de couleur va figurer dans les annales de la commune d’Ambohitrimanjaka et les photos prises lors de cet évènement feront partis des plus beaux souvenirs qui orneront les pages du Blog. Nous voulons également remercier Eoah, producteur de Jus Naturel de Madagascar, qui pour une première fois, a fait confiance à Psymada pour mettre en exergue ses produits.

Parmi les éléments du programme de cette belle journée ensoleillée, citons le Carnaval « Airtel-Psymada-CRJA et CCJA » qui a sillonné les rues de la ville. On retient de cette animation, les cris de ralliement des nombreux participants et surtout les différentes chorégraphies du « Flash Mob » effectué dans les divers quartiers de la commune. Quelle surprise pour les habitants!… Jamais autant de Couleur Rouge, symbole de la noblesse, de la fête, de la flamme, du soleil et de la chaleur n’a traversé Ambohitrimanjaka.

.

.

Après une pause déjeuner bien méritée, deux animations ont eu lieu dans la salle des fêtes de la mairie :

D’abord, la projection par le CRJA d’une Diaporama de la Célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse avec le Flash Mob à Mahamasina et la rencontre avec compétition de Basket ball et séance de sensibilisation de la population à Ambohijoky le 12 et le 13 Aoüt 2011. Dans un deuxième temps, une conférence en langue malgache sur le Thème : « L’ADOLESCENCE & LE RÔLE DU BLOG PSY-JEUNES.ADOS » a été donnée par le Docteur A. RAHARISON Neuropsychiatre et Psychothérapeute, dans la salle de spectacle de la mairie. Cette intervention a permis aux jeunes et :adultes mais aussi enfants et parents présents, de comprendre le fonctionnement très particulier de l’ado, tenant aussi compte du contexte local et mondial dans lequel il vit. Enfin, le Médecin qui est aussi Manager de Psymada a expliqué pourquoi et dans quel but il a créé ce Blog des Jeunes, un très bon moyen pour les jeunes de s’exprimer, de communiquer entre eux, de mettre en valeur leurs talents et leurs particularités. Une vague d’applaudissement a marqué la fin de cette conférence.

.

.

.

L’après midi, des Tournois de Jeux Vidéo et de Sport dont le Basket Ball ont été organisés. Le basket a vu la participation de 11 équipes formées par des jeunes issus de toute la commune. Par ailleurs, une dizaine de jeunes se sont défiés au Concours de Tir à 3 points. Au final, respectivement, un jeune homme et une jeune femme ont gagné les deux premières places. Bien plus tard, une soirée Karaoké et une Dance Party se sont succédées jusqu’à très tôt le lendemain matin.

 

 

Grand Bravo aux organisateurs, l’équipe du CRJA et du CCJA un modèle de dynamisme et de courage pour tous les jeunes d’Ambohitrimanjaka mais aussi de tout Madagascar.

Psymada a promis que tant que le CRJA souhaite de l’avoir comme Partenaire, il va faire le maximum pour soutenir les différents évènements organisés par les jeunes dans diverses localités d’Analamanga. Et dans la commune ou les jeunes feront preuve de plus de motivations, d’Energie puis de Courage, nous promettons de revenir pour refaire au moins une autre Action d’Envergure et toujours avec l’aide de nos Partenaires.

Profiter du Présent & Assurer l’Avenir, tel est le leitmotiv de Psymada et tout ce qu’il souhaite à tous nos jeunes. Grand Merci à AIRTEL et EOAH pour leur formidable soutien ! A très bientôt !…

.

Les Trophées du jour de la part de PSYMADA & AIRTEL :

– 1 Coupe pour le Champion en Basket

– 1 Coupe pour le Gagnant des Tirs à 3 points

– 1 Coupe pour le Champion en Jeux Vidéo

– 1 Coupe pour les Champions en Danse

– 1 Ballon de Basket pour les Jeunes de la Commune

– des Crédits AIRTEL pour tous les 3 premiers (chaque joueur)

.

Jean Chri & Psymada
 
.
.

Airtel Flash Mob

Photo Ambohotrmjk

Photo DSCF6970

Photo DSCF6974

Photo DSCF6976

Photo DSCF6977

Photo DSCF6978

Photo DSCF6980

Photo DSCF6981

Photo DSCF6982

Photo DSCF6984

Photo DSCF6985

Photo DSCF6986

Photo DSCF6987

Photo DSCF6988

Photo DSCF6989

Photo DSCF6990

Photo DSCF6994

Photo DSCF6997

Photo DSC_0179

Photo DSC_0181

Photo DSC_0182

Photo DSC_0183

Photo DSC_0184

Photo DSC_0185

Photo DSC_0186

Photo DSC_0187

Photo DSC_0188

Photo DSC_0209

Photo DSC_0189

Photo DSC_0190

Photo DSC_0191

Photo DSC_0192

Photo DSC_0193

Photo DSC_0194

Photo DSC_0195

Photo DSC_0196

Photo DSC_0197

Photo DSC_0198

Photo DSC_0199

Photo DSC_0200

Photo DSC_0201

Photo DSC_0202

Photo DSC_0203

Photo DSC_0204

Photo DSC_0205

Photo DSC_0206

Photo DSC_0207

Photo DSC_0208

Photo DSC_0209

Photo DSC_0210

Photo DSC_0211

Photo DSC_0212

Photo DSC_0213

Photo DSC_0214

Photo DSC_0216

Photo DSC_0215

Photo DSC_0217

Photo DSC_0218

Photo DSC_0219

Photo DSC_0220

Photo DSC_0221

Photo DSC_0222

Photo DSC_0223

Photo DSC_0224

Photo DSC_0225

Photo DSC_0226

Photo DSC_0227

Photo DSC_0228

Photo DSC_0229

Photo DSC_0230

Photo DSC_0231

Photo DSC_0232

Photo DSC_0233

Photo DSC_0234

Photo DSC_0235

Photo DSC_0236

Photo DSC_0237

Photo DSC_0238

Photo DSC_0239

Photo DSC_0240

Photo DSC_0247

Photo DSC_0248

Photo DSC_0249

Photo DSC_0250

Les jeunes et le Travail !…

Posted by admin On août - 27 - 2011 1 COMMENT

.

.

En se référant au monde où nous vivons actuellement, les jeunes sont de plus en plus présents sur le marché du travail. Ce phénomène est dû à plusieurs facteurs aussi pertinents les uns par rapport aux autres.

D’abord, il y a le fait de gagner soi-même son argent. Effectivement, cela fait naître un sentiment de fierté mais surtout d’indépendance face aux parents ou aux tuteurs. Pouvoir s’acheter ce dont on a besoin ou pouvoir offrir aux proches ce qui leur ferait plaisir : voilà ce qui pourrait motiver et amener un jeune à travailler.

Mais encore, travailler fournit une opportunité pour avoir des expériences et acquérir des connaissances voire des compétences. Les expériences dans un domaine bien spécifique semblent déterminantes pour un jeune qui veut faire carrière car malheureusement, les débutants n’ont que peu de chance lors de l’embauche en entreprise.

D’un autre côté, pour des raisons purement économiques, certains sont obligés de laisser tomber les études et d’entrer dans le monde du travail. Et la crise que nous sommes en train de vivre ne fait qu’augmenter le nombre de jeunes dont les parents ne peuvent plus subvenir aux besoins de la famille. Et pour alléger voire pour se partager les charges, les plus grands des enfants se sacrifient et doivent se contenter de petits métiers pour permettre aux cadets des enfants de continuer l’école.

Si certains jeunes décident de travailler de leur propre gré pour gagner de l’argent ou pour acquérir de l’expérience; malheureusement, d’autres y sont obligés par pure nécessité. L’inconvénient du travail précoce c’est d’un côté de ne pouvoir choisir un métier que l’on aime mais aussi de devoir passer à côté de sa jeunesse…

Et terminons cet article par un extrait d’une chanson de Charles Aznavour :

« Il faut boire jusqu’à l’ivresse, sa jeunesse. Car tous les instants de nos vingt ans nous sont comptés. Er jamais plus le temps perdu ne nous fait face!… »

.

Nadège & Psymada

 

 

FIER Mada 2011

Posted by admin On août - 27 - 2011 ADD COMMENTS

.

.

Définition du mot foire :

.

 

– Sens 1 : grand marché public qui a lieu à des dates fixes. Dans le cas de Fier MADA, cette manifestation a lieu chaque année, durant la première semaine du mois d’août.

-Sens 2 : Manifestation commerciale périodique.

-Sens 3 : Fête foraine [synonyme attraction]. Dans le cas de Fier MADA, les citadins sont attirés par les produits de la campagne.

-Sens 4 : étymologiquement, les créateurs de cet évènement, ont voulu communiquer la notion de fierté que devraient ressentir les agriculteurs de Madagascar.

.

 

 

Concernant les termes de cette dénomination :

 

– ‘Internationale’ suppose que les exposants viennent de tous les pays. Or les exposants de cette foire sont tous de Madagascar et les produits sont malgaches. Pour pallier à ce manque et afin de mondialiser cette manifestation, proposons des stands à nos voisins limitrophes [réunionnais, comoriens, mauriciens, …]

– Économie rurale : activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l’échange et la consommation des biens et services en rapport avec le système agricole. Le terme Économie rurale sied bien à cette foire car il y a un échange et un marché entre les citadins et les paysans.

 

Objectifs :

 

– Promotion des produits ruraux, agriculture, élevage, pêche et apiculture.

– Faire connaitre aux visiteurs comment transformer les matières premières en produits finis [fruits en confiture, soja en fromage, viande en charcuterie, lait en yaourt et en fromage mais aussi l’artisanat qui provient de la transformation des résidus de récolte et peut être une seconde activité des paysans].

– Chaque année, un thème est choisi pour représenter la foire. Cette année, il porte sur « l’Equité : prix des produits ruraux et salaire de base conforme au coût de la vie ». Ceci suppose que les organisateurs, autant que nous, sommes conscients de l’insuffisance du prix de vente des produits par rapport au travail fourni, au prix de revient des intrants et des matériels agricoles.

 

.

.

.

Comment se déroulent alors les entretiens entre exposants et visiteurs ?

 

Lorsque vous parcourez les différents stands, les exposants sont fiers de montrer aux visiteurs leur savoir faire. Pour illustrer notre propos, dans le cas des dernières expositions de Fier MADA, un technicien venant de la SAVA nous a montré les différents types de cacaoyers. Il nous a incité à planter les fèves venant des 3 hybrides de cette plante et de voir le résultat. C’est une manière d’aiguiser la curiosité et c’est grâce à ce genre d’exposant que naissent des vocations.

 

Enfin, Fier MADA est l’occasion pour les visiteurs et exposants de faire des échanges d’expériences, par exemple dans le cas de la fabrication du lombricompost.

 

Totalement d’actualité, le lombricompostage est un moyen efficace de faire un geste pour la planète. Grâce à un lombricomposteur [un composteur d’appartement avec des vers de terre], vous recyclez vos déchets organiques et réduisez vos ordures. Le compost fabriqué par les vers de terre ainsi que le jus de compost serviront d’engrais pour vos plantes. Il n’y a pas d’odeur et le lombricomposteur se prédispose aux citadins qui n’ont pas de jardin. Dans notre cas, le lombricompost en poudre fertilise notre cour et cette dernière est fleurie toute l’année.

 

A Ambohimanambola, on élève les vers de terre dans un bac en bois, tapissé de paille et sur lequel on déverse régulièrement les déchets ménagers végétaux, marc de café, filtre à thé et café, coquilles d’œufs broyés,… On garde l’humidité dans le noir pour maintenir en vie les vers de terre. Par contre, en Suisse, on utilise un bac en plastique avec des casiers opaques fermé par un couvercle et un joint de calfeutrage. On troue le plastique pour que les vers puissent passer d’un étage à l’autre. Enfin, il est important de compléter les apports azotés issus des déchets d’épluchures par un apport carboné [carton sans colle] afin d’avoir un fonctionnement optimal du lombricomposteur et un compost de qualité.

.

.

En Conclusion :

 

Depuis la création de FIER Mada en 1999, les différents thèmes choisis par les organisateurs nous prouvent leur volonté à promouvoir l’agriculture en général et la vie des paysans en particulier. La réalité nous montre qu’on est loin du but. Pour nous, tant que la superficie à cultiver est petite et que la méthode utilisée est artisanale, le rendement restera dérisoire. Afin d’arriver aux objectifs fixés, il serait préférable de créer des coopératives de production pour pouvoir faire un remembrement (agrandissement) des parcelles. Un tel regroupement de la part des cultivateurs va sûrement motiver les partenaires financiers à les soutenir dans l’achat d’intrants et de machines agricoles. Cela va améliorer les récoltes, autant en quantité qu’en qualité. Au final, nos agriculteurs en seront les plus grands bénéficiaires.

Pour Madagascar, en terme de développement, avec ses 8 millions d’ha de terres cultivables (*), l’agriculture est incontournable. Vu l’enjeu économique tant local que mondial, et pour que la production soit optimale, il est peut-être temps que nos agriculteurs deviennent des professionnels. La promotion ainsi que la médiatisation des évènements comme FIER Mada vont valoriser puis encourager nos producteurs. Enfin, les citadins que nous sommes vont apprendre à respecter ce noble métier et sûrement que parmi nos jeunes, certains vont être tenter à embrasser cette profession combien utile et plein d’avenir.

.

.

N’avez-vous pas appris de métier ? Allez donc bêcher la terre. Donnez vous de la peine, vous ne manquerez pas de travaux. Voulez vous vous livrer à la navigation ? Les mers vous sont ouvertes. Voulez vous trouver des occupations champêtres ? Les campagnes sont assez vastes.

[ Phocylide de Milet]

 

C’est la vie à la campagne à l’état pur. Ils se lèvent tôt parce qu’ils ont beaucoup de choses à faire et se couchent tôt parce qu’ils ont rien à quoi penser.

[Oscar Wild]

.

Myriam SCHAFFNER

.

.

La majorité

Posted by admin On août - 19 - 2011 ADD COMMENTS

L’âge de la majorité varie selon la législation de chaque pays : 16, 20, ou encore 21 ans mais il est généralement de 18 ans.

Etre majeur ? C’est avoir en poche, la passe qui vous ouvre bien des portes : la fameuse Carte d’Identité Nationale (C.I.N). A partir de ce moment, plus besoin d’une autorisation parentale si l’on veut effectuer un stage au sein d’une entreprise ou si l’on veut intégrer une association. La personne majeure a dès lors son mot à dire en matière politique. Désormais le droit de vote lui est légalement reconnu. En tant que citoyen à part entière, il est de son devoir de participer activement au choix de ses dirigeants et des textes que ces derniers doivent appliquer. Pour ce faire, il dispose d’une voie dans les différentes élections et suffrages.

Pour les passionnés du volant, quel bonheur d’atteindre enfin l’âge requis pour pouvoir passer tranquillement son permis de conduire. Nombreux sont les jeunes, surtout issus des familles aisées, qui ont vraiment hâtes de conduire la voiture de Papa puis leur propre voiture et d’acquérir ainsi une plus grande indépendance dans leur déplacement. Aussi, être titulaire d’un permis de conduire facilite considérablement la recherche d’emploi. En effet, ceci est parfois considéré comme étant l’une des qualifications indispensables pour pourvoir certains postes..

Par ailleurs, la carte d’identité constitue un véritable laissez passer pour les amateurs de discothèques et des sorties nocturnes. Effectivement, elle permet le libre accès aux différents « night club » qui, par mesure de sécurité, sont interdits aux mineurs. L’avoir sur soi vous évite de passer des nuits glaciales dans les violons.

En somme, la majorité est synonyme de liberté, d’indépendance et d’autonomie mais attention ne vous réjouissez pas à l’avance car elle renvoie également et surtout à une idée de responsabilité. On vous considère d’ores et déjà comme un adulte, mature et consciencieux de ses actes, maître de ses choix et de son avenir, ayant des devoirs et des obligations. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, il y a également ce qu’on appelle la majorité pénale. Elle signifie que lorsqu’ on devient majeur, fini les maisons de correction et les mesures d’éducation. De véritables peines d’emprisonnement sont encourues en punition des faits délictueux commis. Bref, la majorité est plus qu’une question d’âge, il s’agit véritablement d’un état d’esprit.

 

Hasina D.