mercredi 25 janvier 2017

Résultat du Concours « Voeux des Jeunes »

Posted by admin On février - 1 - 2013 3 COMMENTS

.

RAPPEL DES  MODALITÉS  DU  CONCOURS :   (Lien)

 

.

Psymada demande à ces 3 Lauréats de se manifester en écrivant avant tout, leurs impressions dans l’espace commentaire ci-dessous. Le staff vous contactera par la suite pour nous convenir de la remise des Prix. Encore félicitations & Grand Merci à tous les participants !…

.

RÉCAPITULATIF DE CE CONCOURS :

.

Pour ce Concours Vœux des Jeunes, Cinquante jeunes ( 50 ) de 12 à 25 ans et un de 27 ans, ont merveilleusement répondu à notre annonce dont 32 filles et 19 garçons. La moyenne d’âge des participants est de 17,5 ans . Parmi les concurrents, Psymada a beaucoup apprécié la participation de six (6) jeunes d’autres pays, soit une proportion de 10%, ce qui est très louable pour un Concours International. Ainsi, on a eu  Trois (3) Canadiens, Deux (2) français et Un (1) Belge dont une jeune Canadienne habitant la ville de Montréal qui fait partie des 11 présélectionnés.

Sinon, Psymada ne cesse de faire appel aux jeunes, qu’ils soient de Mada ou d’ailleurs,  et même ceux de la Diaspora, car notre objectif c’est de mettre en relation les jeunes des 5 Continents. De fait, au delà des différents concours, n’oubliez pas de manifester votre fidélité au Blog, envoyez nous vos articles, vos poèmes , vos coups de cœur. Venez partager votre quotidien ou encore ce que vous aimez, vos espoirs, vos rêves et pourquoi pas vos craintes jusqu’aux dures réalités qui peuvent exister autour de vous !…

Pour finir sur une note positive, sachez que la lauréate, car c’est une jeune fille, elle a 18 ans et curieusement le Choix des internautes mais aussi  du Jury s’est dirigée vers l’article de cette amie fidèle du Blog des Jeunes. Effectivement, elle a déjà été la gagnante d’un concours organisé par Psymada. Vous allez sûrement la connaître davantage car nous allons lui consacrer un reportage mais en attendant, réservons lui la surprise de découvrir ses résultats.

Grand Merci à tous ! Que ceux qui n’ont pas gagné cette fois ci, gardent courage car davantage d’effort la prochaine fois leur apportera sûrement un meilleur résultat. Ce sont les efforts en effet qui nous amènent vers la réussite et ne l’oublions pas !….

A très bientôt.

Dr Raharison

.

TOUS LES ARTICLES PRÉSÉLECTIONNÉS

POUR LE CONCOURS

Article 1  « Fais de ta Vie un Rêve » Article 7   «  Devenir Quelqu’un »
Article 2  «  Être enfin Heureuse » Article 8    «  Changeons de Mentalité »
Article 3  « Rêvons de Liberté » Article 9    « Un État Fort »
Article 4   « L’Avenir des Jeunes » Article 10  « Rêver, il n’y a rien de mieux»
Article 5    « Des Changements pour 2013 » Article 11  « Les couleurs de la rue »
Article 6   « Montrons nos vrais Valeurs »

.

Article 11 : « Les couleurs de la rue »

Posted by admin On février - 1 - 2013 ADD COMMENTS

.

Lorsque je l’ai rencontré, il errait chantonnant les airs d’un printemps sans fin, Un homme venu d’un monde sans explications. Nous vivions, tous deux, sur une terre de neige aux milles solitudes et savions combien la chaleur d’une demeure est réconfortante. Mais lui, naquit d’un monde ou la santé est une utopie et par contraste, je rêvais le monde tous les jours. L’homme sans domicile, je l’ai vue dans toute sa splendeur alors qu’autour de moi, il y avait les murs d’une ville et des habits bien repassés. Partout des gens qui avaient oubliés de chanter car étant trop occupés à conserver. Mais lui, sans pudeur, il m’a dévoilé son âme et la couleur de ses yeux. Dans mon pays aux milles étendues, il dérange, Il contraste avec notre désir d’instaurer des frontières. Il est comme mon pays, sans frontière, coloré et changeant. Dans ce pays de neige, gelé et sans vie, il passe inaperçu, C’est dire qu’ici, il faut des papiers pour exister. Porteur d’une vie sans merci, mon pays porte en son cœur milles sourires qui nous apprennent que tout est à gagner, qu’il faut nous battre pour l’espoir. Leurs mondes se renouvellent à tous les jours et nous avons tout à apprendre de ces hommes qui ont bravés l’hiver et la misère. C’est pour dire que dans mon pays les contrastes sont si forts que nous savons que rien n’est impossible !

 

 

Article 10 : « Rêver, il n’y a rien du mieux»

Posted by admin On février - 1 - 2013 ADD COMMENTS

.

VŒU D’UN JEUNE : A MES SOUHAITS L’année 2012 a été riche d’évènements dont la plupart ont été malheureuses : les troubles causés par le club satanique dont on ne parle plus, le phénomène Remenabila, la grève des enseignants et le report des examens officielles, la grève des transporteurs et la hausse du prix du ticket(souvent inexistant) des bus, l’inexistence de bons résultats aux jeux olympiques et l’angoisse provoqué par une fin du monde qui n’a pas eu lieu… Il y a eu aussi des (rares) bonnes nouvelles dont la plus grande est la victoire des Makis au rugby CAN 2012(groupe B) et d’autres comme l’inauguration d’hôpitaux modernes, du Coliséum . .. Et il y a eu des évènements politiques dont chacun a ses propres opinions. Mais laissons là le passé et penchons nous vers le futur. Regardons de nouvelles perspectives, de nouveaux horizons. Imaginons un autre avenir. Oublions tous nos malheurs et pensons à notre bonheur car les malgaches souffrent, Madagascar souffre. Ce que je vais dire maintenant a peu de chance d’arriver mais il n’y a rien de mieux sur Terre que de rêver, d’imaginer un monde enchanté où règne l’égalité, où tout est parfait car on ne peut modifier le passé, mais l’avenir, on peut le changer. Et avec de la volonté, on pourrait commencer à le transformer dès cette année. Mais d’abord, je souhaite mes meilleurs vœux à toute ma famille, à tous mes amis, même mes ennemis, je leur souhaite une bonne année, une bonne santé, la réussite mais pas la faillite, le succès mais pas le décès, la joie mais par l’effroi, la gloire mais pas le désespoir, la vie mais pas la maladie. Maintenant, je souhaite surtout le meilleur pour cette patrie qui est mon pays. Pour ce pays, pour notre cher Madagascar, à partir de cette année 2013, je voudrais qu’il n’y ait plus de crise et qu’enfin il réalise paisiblement sa devise. Je voudrais que tous les gens y soient heureux, qu’y vivre soit merveilleux. Je voudrais que les Malagasy s’aiment comme des frères et des sœurs, qu’ils ne connaissent plus la peur. Je voudrais qu’ils n’aient plus jamais faim et qu’ils ne sachent faire que le bien. Je voudrais qu’ils vivent en paix avec la nature et se promènent sur de vastes pâtures, sur de belles et vertes verdures, où disparaîtra toute ordure. Je voudrais qu’ils aient tous un toit, qu’il n’y a plus jamais froid. Je voudrais qu’ils soient tous bien vêtis et qu’ils puissent profiter de la vie. A partir de cette année 2013, je souhaite que finisse tous les guerres et qu’il n’y en ait plus sur cette terre, que tous respectent leurs père et leurs mères et que nul n’aie quelqu’un pour adversaire. Je souhaite que les pauvres aient de quoi se nourrir, plus, je souhaite qu’il n’y en ait plus dans un proche avenir que nul n’aie à souffrir le martyre, que personne n’aie à connaitre le pire. Je souhaite que disparaisse le racisme, le sexisme, la discrimination et la maltraitance des enfants. Que cette année soit celui de l’oubli de tous les conflits, qui ne sont pas finis, mais aussi de tous les problèmes qui n’ont pas encore de terme. Que les droits de l’homme soient respectés, que la voix du peuple soit écoutée, que plus personne ne soit oppressée, que l’amour puisse dominer. Cet avenir peu probable, quasi-incroyable, qui peut-être comprit comme une fable est indispensable à un bonheur sans semblable, qui demeure introuvable. Enfin, je voudrais seulement dire que : « Rêver, il n’y a rien du mieux»


Article 9 : « Un Etat Fort »

Posted by admin On février - 1 - 2013 ADD COMMENTS

.

Actuellement, Madagascar n’est pas encore sorti de la crise. Cette crise a débuté sur le plan politique qui n’est pas résolu à temps et a touché d’autres domaines tels qu’économique, financier, et social. Cette difficulté a divers impacts sur la vie courante des hommes vivants dans ce terroir. L’instabilité politique a provoqué l’abandon sur le territoire national des grands investisseurs, ou encore la suspension des prêts pour le développement par les institutions financières internationales. De ce fait, l’État malgache est forcé de se mettre en situation de non-dépendance financière. Aussi, le coût de la vie augmente, et l’emploi est insuffisant. L’instabilité a également engendré des phénomènes indésirables : • Des fonctionnaires au sein de quelques établissements publics font la grève. Le mouvement ayant comme requête l’augmentation de leur salaire. Parmi eux, on trouve les enseignants de l’école primaire, de l’université mais aussi des médecins. • La majorité des entreprises franches ont fermé leur porte et par conséquent, beaucoup restent au chômage. Certains mêmes ont pris des solutions de facilité en faisant des actes de vol, braquage et escroquerie. • Ces derniers temps, la société malgache est alarmée par l’usage d’arme à feu par des particuliers. • La région du sud est victime d’insécurité et de vol de bœufs. Par ailleurs, le trafic de bois, pierres et métaux précieux a corrompu le pays. Face à tout cela, des meilleures solutions devraient être prises par le gouvernement pour le bien de la communauté : • Au niveau financier, Madagascar devra, d’une part, élargir le domaine de son commerce international. À part l’exportation des produits agricoles, il a le pouvoir de vendre des produits miniers. Ces derniers sont d’ailleurs la clé principale du développement de notre pays. • D’autre part, la superficie de cette île est si vaste qu’on pourra faire des cultures de plantes, sources d’énergie comme le jatropha, la canne à sucre, etc. En conclusion, beaucoup d’entreprises portant un nom en malgache, mais dont les propriétaires sont étrangers s’implantent à Madagascar. La raison de leur venu ici est l’exploitation des ressources minières et ainsi évacuer par la suite ce qu’ils ont accumulé. En supposant que c’est l’État malgache qui fasse cet acte, cette île sera différente de ce qu’elle est actuellement. C’est-à-dire qu’elle sera loin de la pauvreté et plutôt industrialisée puis sera classée parmi les pays les plus riches puisque les pierres, métaux, pétrole, etc ont une valeur considérable.

 

 

Article 8: « Changeons de Mentalité »

Posted by admin On février - 1 - 2013 ADD COMMENTS

.

Mes vœux: -Que le mot « crise » disparaisse à tout jamais . -Que les jeunes Malgaches puissent avoir un bel avenir, -Que les jeunes Malgaches puissent accéder à toute éducation de leurs choix : que les CEG , les Lycées , les universités , soient accessibles pour tous. –Qu’après les étude , on puisse avoir des emplois décents, sans aucune corruption de quelque sorte. -Que Madagascar redevienne un beau pays: qu’on y vive dans la paix et l’amitié, qu’il n’y a aucune violence, aucune saleté. Qu’on y vive dans la propreté total , avec pleines de végétations. -Que tout un chacun se retourne vers Dieu, que ce soit les politiciens, les hommes d’affaires, les hommes de l’église, les citoyens sans exception afin que le Bon Dieu nous montre le droit chemin. -Que les malgaches changent de mentalité, que nous n’attendons plus les autres pour nous aider , mais que nous utilisions tous nos efforts, pour nous sortir de cette misère , et avec l’aide de Dieu bien sûr.

 

 

Article 7 : « Devenir Quelqu’un »

Posted by admin On février - 1 - 2013 ADD COMMENTS

.

Il n’y a rien de plus incertain que l’avenir. Mais pour qu’il soit prometteur, parsemons-le de nos vœux. Une fois que la porte de l’enfance se ferme dernière nous, toute l’innocence qui nous servait de rempart à cette époque s’effondre. Face à un monde de souffrance, tous les jours on se nourrit d’espérance. Puisse les champs de guerre devenir un parc d’attraction, la famine dans le monde une fiction, les désaccords politiques, un théâtre en un seul acte, les maladies incurables, une équation résolvable, tant de chose à souhaiter pour un monde en paix. Je voudrais marcher dans la rue sans croiser un regard perdu, un air qui désespère. C’est vrai que le monde n’est pas que mocheté, de temps en temps une lumière apparaît. Pour l’avenir j’aimerais que cette lumière grandisse et s’éternise un peu plus que d’habitude. Je me tourne vers vous mes amis, vous qui ignorez si votre libre arbitre sera bien utilisé ; sachez qu’un choix est toujours le bon si il vient du cœur. Devient quelqu’un, moi je fais le vœu que ce soit le bon chemin. Et pour moi qui a toute une vie à construire ; j’attends que la sagesse m’inspire. On dit qu’une vie ne se sépare jamais de mélancolie et de chagrin mais j’espère pour moi qu’ils seront restreints. On m’a dit que l’expérience est un professeur brutal mais je veux apprendre alors j’espère ne rassasier de courage et faire en sorte que l’amour fait toujours partie du voyage. Gandhi a dit « soyez vous-même, le changement que vous voulez faire pour le monde. » En somme donc j’aimerais être meilleur pour crier le sens même du mot paix et le voir ainsi dispersé dans le monde.

 

 

Article 6 : « Montrons nos vraies Valeurs »

Posted by admin On février - 1 - 2013 ADD COMMENTS

.

A faire pour cette nouvelle année… Une nouvelle année, un nouveau départ ? Chaque début d’année, nous prenons tous de nouvelles initiatives, avons de nouvelles aspirations et pour en finir, tout un tas de vœux. Quels genres de vœux ? Pour la plupart, sûrement des vœux de bonheur. Comme nous somme tous différents, nous n’avons pas les mêmes souhaits. La majorité des adolescents voudraient devenir populaires, devenir les meilleurs de leur classe, aimer et être aimés. Les motivés voudrons poser un défi et espèrerons faire mieux que l’année dernière : avoir de meilleurs notes, avoir plus de courage, mieux réussir dans ce qu’ils entreprennent, avoir plus de confiance en soi… Ajouté à cela, les élèves en classe de terminale souhaiteront évidemment réussir leurs examens avec mention, avoir un bal de fin d’année, ou encore partir en vacances tous ensembles. D’autres désirent tout simplement vivre dans un monde de joie, de paix et d’amour. Tous ces vœux nous sont particuliers, nous avons tous nos propres attentes pour cette année. Mais spécialement pour cette année 2013, serait-il de refus de changer un peu? Par exemple, au lieu de souhaiter une voiture, un super look, la popularité, le pouvoir, un petit copain ou une petite amie, pourquoi ne pas viser plus haut et choisir des souhaits moins éphémères et superficiels ? Etre jeune n’implique pas seulement beauté ; chacun de nous a une valeur, bien plus que superficielle. Pour cette année donc, tâchons de montrer à tout le monde nos vraies valeurs. Nous avons tous nos talents, nos aspirations, notre beauté intérieur, notre potentialité. Actuellement, nombreux sont les jeunes qui sont en conflits avec eux-mêmes à force d’avoir une double personnalité. Cette année, nous allons lutter contre ce complexe et prouver ainsi ce que nous valons. Nous allons montrer le « moi » à l’intérieur de chacun de nous tous et de cette manière marquer cette année par notre personnalité. D’une manière ou d’une autre, en montrant ta personnalité, tu es apprécié à ta juste valeur et es aimé pour ce que tu vaux vraiment. L’amour et la popularité viennent ensuite. Nous sommes jeunes, beaux, bourrés de talents ; nous avons toute une vie devant nous et des milliers de vœux à souhaiter. Cette année, préparons notre avenir en nous basant tout d’abord sur « qui suis-je vraiment ? » pour mieux savoir « qui voudrais-je devenir plus tard ? ».

 

 

Article 5 : « Des Changements pour 2013 »

Posted by admin On février - 1 - 2013 ADD COMMENTS

.

La jeunesse, une des périodes marquantes de ma vie et aussi sans doute pour vous. Le jeune éprouve un besoin de s’exprimer, d’être écouté avec attention. Les idées d’un jeune peuvent changer le monde. Être jeune, qu’est ce que cela représente ? Étant jeune, permettez- moi de présenter mes vœux pour cette nouvelle année : au niveau de mon pays « Madagascar », de son environnement, et au niveau de la société en général. Madagascar, un pays où l’insécurité règne. Cela affecte beaucoup plus ceux qui sont loin de la ville. Ces derniers sont victimes de vols, de menaces et voir même de carnage. Mais il n’y a pas que ça, les viols sont aussi de plus en plus fréquents. L’année 2012 a marqué l’histoire du fameux « dahalo Remenabila » qui a bouleversée la vie des Malagasy surtout ceux qui habitent la région Sud. Chaque jour qui passe, ces habitants ont vécu la peur, l’angoisse. Durant l’année 2012, beaucoup de familles ont été volées, ont été aussi victime d’un meurtre de leur proche. Cette insécurité était vraiment tragique dans la vie des Malagasy. Pour cette nouvelle année, je souhaite tout d’abord que les forces de l’ordre protègeront davantage les Malagasy et cela en utilisant des technologies avancées (des supers gadgets). Et je souhaite que les Malagasy puissent vivre avec sérénité. La croissance de la population urbaine est indéniable. Cela est due à l’exode rural, la venue des touristes, l’émigration, les nouveaux nés. On en déduit qu’il y a le surpeuplement. De ce fait, cela nécessite un espace de plus pour se loger. Le surpeuplement aussi nécessite de produire beaucoup plus ; que ça soit alimentaire ou vestimentaire. Mais n’oublions pas non plus, que plus il y a du monde, plus il y a d’ordure et c’est le cas à Madagascar et surtout à Antananarivo, la capitale. Les ordures débordent, les déchets s’accumulent et l’environnement se dégrade. On sent des odeurs insupportables un peu partout, l’environnement n’est plus sain. Mises à part ces ordures qui débordent, il y a aussi les personnes qui polluent l’environnement, en faisant leurs besoins où bon leur semble. Mais précisons que des personnes vivant dans les quartiers les plus défavorisés, supportent chaque jour les ordures à leurs alentours ainsi que les déchets qui dégagent une odeur désagréable. Chaque personne mérite de vivre dans un environnement sain et propre. Mon souhait : pour les personnes qui font leurs besoins partout et pour leur faire payer, on devrait les faire nettoyer ce qu’ils ont fait d’une manière ou d’une autre ; et si la personne refuse, on lui fait payer une amende, s’il vient encore à refuser, on l’emprisonne pendant 7 jours en nettoyant les W.C. L’Etat doit prendre en main ces ordures et s’en débarrasser et punir ceux qui polluent l’environnement. Les Malagasy méritent de vivre dans la propreté. Dans la société, la femme est souvent victime de violence. La première violence faite à une femme, c’est de l’obliger de se marier et d’avoir des relations sexuelles avec un homme alors qu’elle n’est pas d’accord. Cela se produit encore dans certains pays où l’on marie les femmes ou les très jeunes filles à un âge où elles sont encore des enfants. Mais nombreuses aussi sont les femmes sans diplômes, plus que les diplômées, subissent des violences physiques. Cela est plus fréquent dans les pays Africains. De nos jours, la loi coutumière qui dévalorise la femme s’applique toujours dans certaines régions surtout vers certaines parties de l’Afrique. Fréquent sont les violences sexuelles à l’encontre de la femme et même des petites filles. Je souhaite que toutes les femmes à travers le monde soient plus respectées ; et que toute forme de violence à l’encontre de la femme cesse. Des nouveaux changements sont à espérer pour cette année 2013, car les jeunes ont pu exprimer leurs nouvelles visions de l’avenir. Cela dit, car les jeunes sont l’avenir d’un pays.