mercredi 25 janvier 2017

.

Ces enfants qui sont présents dans chaque recoin des grandes villes, sales et enguenillés mais aussi exposés à tous les dangers dont la violence en tous genres, les maladies et même le froid, la  faim, etc.  Mais de fait, tout cela constitue leur vie!…Et leur activité principale : la mendicité.

Et ces petits, incités voire forcés par leurs parents finissent par prendre l’habitude de quémander auprès de tout passant. Et malgré leur âge, parfois très jeune, mendier devient leur seule occupation. N’allant pas à l’école et n’ayant accès à aucune forme d’éducation, ils sont tout simplement exploités par leurs parents qui justement leur retirent au plus vite l’argent gagné. En somme c’est une manière de faire travailler les enfants en jouant beaucoup sur la compassion et l’attendrissement des gens.

Et à force de continuer dans cette voie, en grandissant et n’ayant jamais appris ni à travailler ni à donner d’eux-mêmes, ils passeront eux même du statut d’exploités à celui d’exploitants. Ils  vont traîner partout et recourir eux-mêmes à des petits délits jusqu’au jour où ils tomberont dans la grande délinquance. Face à cela, ne devrions-nous pas prendre des mesures car nous en serions les premières victimes ?  Il nous faut donc être conscient que le changement et l’avenir dépendent aussi de nous. Ces enfants ont besoin d’aide : Il faut les sortir des griffes de la mendicité, leur  trouver des occupations pouvant les améliorer personnellement, etc. Comme tout autre enfant, ils ont aussi besoin de jouer, de se divertir, de faire des activités de leur âge.

Peut-être que nous, jeunes, pensons ne pouvoir entreprendre de telles actions pour le moment. C’est vrai que nous-mêmes, ne disposons que le juste nécessaire pour satisfaire nos besoins. Mais ceci est un message pour nous ouvrir les yeux sur le fait que nous avons la chance d’être là où nous sommes et qu’il y a quelque part des gens dont l’Avenir semble d’emblée compromis..

L’issue à tout cela ? A mon avis, finir les études, obtenir un bon poste, contribuer aux aides sociales en pensée aux enfants de rue.

.

Nadège

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.