Tuesday, January 24, 2017

VISITE DE LA MAISON DES JEUNES A JAMBES

Posted by admin On février - 7 - 2011

.

Créé en 1963, il est parmi les plus anciens Centres pour jeunes de la Communauté Française et est affilié à la Fédération des Maisons de jeunes de Belgique, Association sans but lucratif (A.S.B.L), indépendante et pluraliste. Entité communale avant 1977, Jambes est depuis devenue une partie intégrante de la ville de Namur, la capitale de la Wallonie. Sa Maison des Jeunes est située en plein centre de la cité, à deux pas de la rue principale et borde les 2ha de verdure qui constituent le Parc Reine Astrid, non loin d’un bel étang et de quelques bâtiments culturels dont le Conservatoire, la Bibliothèque mais aussi le grand Complexe Cinéma Acinapolis. C’est la plus grande maison des jeunes en surface et en capacité d’accueil dans la communauté francophone de Belgique. Elle est attenante à une salle de spectacle, l’Espace Laloux ce qui facilite l’organisation des festivités liés aux activités du centre.

Au nom de Psymada, nous avons visité la Maison des jeunes de Jambes le 25.08.2010. Le centre est réparti sur quatre niveaux. et quand on franchit la porte d’entrée, on est tout de suite dans une grande salle lumineuse qui représente l’accueil avec d’un côté un espace d’échange et d’attente, de l’autre quelques tables qui permettent le travail par petit groupe et encore à côté, un espace numérique. Durant notre visite, parmi les différentes salles, nous avons remarqué quelques unes réservées à la danse et à l’expression corporelle nous faisant comprendre d’emblée que cette discipline fait probablement parti des activités phares de ce centre. Nous avons également noté l’aménagement qui était en train d’être effectué au sous sol, des travaux pour en faire un espace de retrouvaille pour les jeunes avec une buvette, un cyberespace, une salle de jeu voire une salle de projection, de montage et de multimédia.

Nous tenons également à mettre en exergue l’accueil très chaleureux des divers responsables des lieux, une équipe multi générationnelle car l’une des membres travaille même en ces lieux depuis l’ouverture du centre. Revenons tout particulièrement sur le Coordinateur et Animateur Principal du centre, Monsieur Adam-Jamal BELGHITI qui nous a consacré beaucoup de son temps et nous a très gentiment expliqué les grandes lignes du fonctionnement du centre. D’après lui, la philosophie de la MJJ trouve ses racines dans l’esprit humaniste des sociétés démocratiques défenderesses des droits de l’homme et de l’enfant, du droit à l’autodétermination, du respect des différences, du rapprochement des peuples et de la paix dans le monde. Il a aussi expliqué que la MJJ accueille les jeunes de 16 à 26 ans mais selon les demandes, les activités peuvent s’ouvrir aussi bien

aux enfants qu’aux personnes de tout âge. Globalement, pour s’y inscrire, le jeune remplit un formulaire, signe un règlement d’ordre et peut participer aux diverses activités du centre. Les activités sont gratuites et dans le cas où des groupes voire des entreprises demandent à occuper une salle, celle-ci se fait juste sous forme d’échange de services. L’unique objectif est de faire prospérer les lieux et davantage développer cet échange de Valeurs pour tous les utilisateurs et pour les jeunes en particulier.

Dans le cadre de cette éducation permanente dont les maîtres mots sont: « Promotion culturelle, expression et communication, citoyenneté active et environnement planétaire » le centre offre multiples activités dont il faut citer :

1) Un « Comité des Jeunes » : Une fois par semaine une rencontre avec les jeunes et les animateurs, pour décider ensemble des activités, des projets et parler de tous les sujets que souhaite le jeune (Un moment important pour s’exprimer et s’écouter !).

2) Une « Aide aux Devoirs » : Les animateurs proposent leur aide pour les devoirs, les recherches sur internet…

3) Un espace multimédia « Cyber 2000 » : Pour faire des recherches, chatter avec les amis et proches … Le jeune dois juste s’inscrire sur la fiche à ton arrivée, 30 minutes par passage et quatre personnes à la fois !

4) Des « Jeux » et des « Films » sur écran géant…

5) Des jeux de société proposés par la ludothèque « Joue et Ris ». Les jeux peuvent être loués et emportés chez soi en s’inscrivant à la ludothèque !

6) L’atelier cuisine « Le Marmiton » pour découvrir et préparer de la cuisine et de la pâtisserie…

7) Des « Vacances Actives à Jambes » pendant les congés scolaires où différentes activités sont proposées par l’équipe d’animation, Toutes propositions d’activités sont à faire à l’équipe lors de la rencontre du «Comité des Jeunes »

8) Un Atelier Créatif « Le Cercle des Bricol’Arts » pour découvrir différentes techniques (Peinture, dessin, sculpture, graff …)

9) Un atelier « M.A.O » : Pour créer sa propre musique par ordinateur et enregistrer des démos…

10) Un atelier « Vidéo » : Pour réaliser des documentaires, des clips, des montages…

11) Un atelier «News 2000 » : Pour réaliser le petit journal de la MJ…

12) Un atelier « RAP » : Pour écrire les textes et les mettre en scène…

13) Un espace de danse ouvert à tous « Les Ballets du Parc » qui propose différentes disciplines de danse et de la jonglerie,…

.

Conclusion :

Pour Psymada, cette visite suivie du rapport du Dr Raharison puis de nos discussions en réunion de travail ont été la source d’un grand enrichissement en expériences. Il est vrai qu’un minimum de financement est à la base de toute activité mais la volonté de l’équipe, son esprit d’initiative et la communion avec les Partenaires constituent les piliers de la réussite. Nous sommes davantage convaincus que nous ne devons surtout pas attendre d’avoir l’infrastructure et le matériel d’une Maison des Jeunes comme Jambes pour commencer à s’occuper de nos jeunes. Commençons par transmettre les valeurs fondamentales, exerçons nos jeunes à tirer des expériences à partir de ce qu’ils voient ou qu’ils entendent, à apprendre à les appliquer dans leur quotidien et petit à petit à rechercher les moyens pour mieux les développer. Tel est l’Etat d’Esprit que Psymada veut continuer à cultiver chez les jeunes en général et surtout chez ceux résidant dans les pays en voie de développement.

.

.

Mireille

(Dr Raharison)

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.